J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Bientôt des cargos 100% renouvelables

Publié le 26 février 2018 à 12h15Mis à jour le 08 juin 2019 à 13h30

Le commerce international n’est pas neutre au plan climatique. Environ 90% des marchandises échangées sont transportées par bateau. Ces milliers de cargos, vraquiers, porte-conteneurs et autres pétroliers émettent près de 3% du CO2 produit par l’homme. Une empreinte climatique appelée à s’approfondir avec l’accélération des échanges.

Bilan carbone

À ce triste bilan carbone, il faut ajouter les rejets polluants : particules, oxydes d’azote et de soufre. Sur le littoral européen, ces émissions seraient responsables de 50.000 morts par an.

Nouvelles motorisations

Alors que l’organisation maritime internationale (OMI) réfléchit à une régulation des émissions polluantes de la marine marchande, armateurs et chantiers navals imaginent de nouvelles motorisations moins polluantes. Depuis plusieurs années, de chercheurs élaborent de nouveaux modes de propulsion : voile, carburants de synthèse, kite-motorisation classique. Les premières commandes de bateaux propulsés par des moteurs à gaz naturel liquéfié ont été récemment signées.

Voiles et solaire

Eco Marine Power (EMP) va plus loin. Ce consultant en technologies marines, basé au Japon, a imaginé un cargo électrique. Dans les prochains mois, l’armateur nippon Hisafuku Kisen équipera l’un de ses navires de voiles rigides orientables (pour offrir constamment la plus grande prise au vent) dotées de panneaux solaires.

Moins de consommation, moins de pollution

Les voiles apporteront une poussée supplémentaire au bateau. Les cellules photovoltaïques alimenteront ses moteurs électriques, aussi bien en mer que pendant les escales. De quoi réduire non seulement la consommation de combustible mais aussi les émissions de polluants atmosphériques.

Les essais devraient durer 12 à 18 mois avant que ne soit lancée la commercialisation du système duale de propulsion électrique.