J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Coup de pouce gouvernemental au solaire

Publié le 30 septembre 2015 à 15h44Mis à jour le 03 août 2016 à 11h01

un expert ENGIE contrôle un panneau photovoltaïque

Le soleil de l’été a boosté les annonces du gouvernement en matière de solaire. Ainsi, coup sur coup le volume de l’appel d’offres solaire a été doublé passant de 400 MWc (mégawatts-crête) à 800 MWc et le gouvernement a présenté un arrêté pour relever à 8 000 MWc l’objectif de développement du solaire photovoltaïque à l’horizon 2020 inscrit dans la Programmation pluriannuelle des investissements (PPI).

C’est le Président de la République en personne qui a proposé, le 20 août dernier, le doublement de l’appel d’offres dit CRE3 (troisième de la Commission de régulation de l’énergie cette année). Cet appel d’offres, lancé en septembre 2014, porte sur les installations photovoltaïques de grande taille (plus de 250 kWc).

Par ailleurs, le 10 août, trois nouveaux appels à projets ont été lancés par l’Ademe en faveur :

  • de fermes pilotes éoliennes flottantes en mer,
  • d’innovations dans les filières d’énergies marines et fluviales
  • et de projets concernant le stockage et la conversion de l’énergie.

Fin juillet, Ségolène Royal, la ministre chargée de l’énergie, avait déjà annoncé plusieurs décisions pour renforcer le soutien au développement des renouvelables dans le secteur de l’élevage. Elle s’est notamment engagée à revaloriser de 10% à 20 % le tarif d’achat de l’électricité produite en cogénération par les installations de méthanisationnouvelles et existantes. La prime d’injection de biométhane dans les réseaux sera en outre étendue aux effluents d’élevage.

Doubler le parc de production renouvelable en Europe

ENGIE, ayant fait le choix de se développer dans les énergies renouvelables, ne peut que se féliciter de ces coups de pouce à ces énergies durables en France. Le Groupe s’est ainsi fixé pour objectifs ambitieux de doubler son parc de production renouvelable en Europe d’ici à 2025 et de réduire de 10% ses émissions spécifiques de CO2 d’ici à 2020. Un choix reconnu par le Président de la République lors de l’inauguration, en Corrèze,  d’une centrale photovoltaïque signée La Compagnie du Vent, filiale d’ENGIE, le 18 septembre dernier.

Premier opérateur solaire français, avec la récente reprise de SolaireDirect, ENGIE  propose de nombreuses offres en la matière. De l’étude de pré-faisabilité photovoltaïque, à la réalisation de votre projet solaire clé-en-main, vos interlocuteurs habituels ENGIE sauront au mieux vous présenter le choix le plus adapté à votre site et à vos ambitions en matière d’énergie renouvelable.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen