J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

ENGIE : à nouveau nom, nouvelle stratégie

Publié le 24 mars 2016 à 17h27Mis à jour le 14 juin 2017 à 10h43

mestrallet kocher

Le changement, c’est maintenant ! Le 25 février dernier, à l’occasion de la publication des résultats du Groupe ENGIE, le Président-directeur général Gérard Mestrallet a dévoilé sa stratégie.
Dès à présent, tous les efforts visent l’atteinte d’un objectif important : devenir le leader mondial de la transition énergétique. Et tous les moyens seront bons pour y parvenir. L’allègement de l’empreinte carbone du bouquet énergétique est le premier pilier de cette ambition. Dans la continuité de la COP 21, ENGIE s’interdit de construire de nouvelles centrales électriques au charbon. En Asie, le Groupe va céder plus de 3 GW de capacités de production consommant des énergies fossiles.

En parallèle, le Groupe modernise son parc de production et son fonctionnement. Ces trois prochaines années, 22 milliards d’investissements seront consacrés à la maintenance, au développement des infrastructures (biogaz et GNL, essentiellement), aux énergies renouvelables et bas carbone.

ENGIE sera aussi un architecte de solutions énergétiques. Tous les collaborateurs du Groupe vont continuer à aider PME, industries, territoires, à optimiser leurs consommations, à bâtir leur politique énergétique, et à les conseiller afin qu’ils amorcent, eux aussi, leur propre transition énergétique.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen