J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Fin des TRV d’électricité : la baisse des factures, c’est maintenant !

Publié le 19 mars 2016 à 17h09Mis à jour le 21 juillet 2016 à 10h04

 

ampoule et graphiqueConformément au droit communautaire, la fin des tarifs régulés de vente d’électricité est programmée pour le 1er janvier prochain, pour les clients non résidentiels, dont les PME-PMI. Ce qui est une très bonne nouvelle. Car, le passage en offre de marché permet, d’ores et déjà, de réduire sensiblement le montant de sa facture énergétique.

Lors de la conférence GAZELEC du 4 février dernier, Rémy Leroy, directeur adjoint ENGIE, a rappelé que 2015 devrait être « une période charnière avec l’impact de la disparition des tarifs jaunes et verts, mais aussi avec des prix de marché très bas. » Cette situation sera source « d’économies substantielles. » Les prix de l’électricité sur les marchés « sont à des niveaux historiquement bas », a complété le responsable. Cela est particulièrement vrai en Allemagne, mais aussi en France où « le niveau de l’ARENH est, semble-t-il, durablement au dessus des prix de marché. Désormais, le marché peut battre l’ARENH. »

Les offres de ENGIE basées sur les prix de marché sont, dès à présent, sources d’économies, pouvant varier selon les tarifs concernés. Pour le tarif bleu (supérieur à 36 kVA), le gain sur les factures est estimé entre 5 et 15%. Pour le tarif jaune, il peut atteindre 8%. Pour le tarif vert, enfin, il varie de 4 à 11%.

Et vous serez nombreux à vouloir en profiter. Avec quelques risques de bouchons à la clé :« traiter 455 000 sites (tous les sites concernés par la fin des TRV), ce sera compliquéconcède Rémy Leroy, avec un engorgement très probable à la fin de l’année. »

N’attendez plus ! Pour réaliser des économies et éviter les tracas annoncés de la fin de l’année, contactez-nous, dès maintenant. ENGIE est aujourd’hui,l’un des rares fournisseurs  en France à proposer des offres « multi-couleurs » afin de satisfaire chacune de vos attentes.

À noter : Sur le chiffre global de sites concernés par la fin des TRV, près des trois quarts sont des sites en tarifs jaunes, presque un quart en tarifs verts. Le solde représentant les tarifs bleus pro.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen