J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Fin des TRV électricité : où en êtes-vous ?

Publié le 24 novembre 2015 à 11h16Mis à jour le 21 juillet 2016 à 10h09

quatre ampoules

Comme lors de la fin des Tarifs réglementés de vente (TRV) pour le gaz, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a fait un point début novembre sur la fin programmée des TRV électricité. Sur les 450 000 clients professionnels concernés par la fin des TRV de l’électricité (dits jaunes et verts) au 1er  janvier 2016*, « près d’un quart sont passés en offre de marché », a indiqué le régulateur.

La CRE précise que parmi ces clients ayant quitté les TRV, 75 000 viennent de souscrire un contrat en offre de marché au 1er novembre, soulignant qu’ils ont ainsi évité « l’augmentation des prix liée à la période hivernale prévue dans certains tarifs réglementés jaunes et verts à partir de cette date ». Philippe de Ladoucette, président de la CRE, fait observer que « sur le marché de l’électricité, c’est la première fois que les consommateurs montrent massivement leur détermination à choisir l’offre la plus attractive et la moins chère. Nous venons de franchir une étape significative de l’ouverture à la concurrence. »

Reste cependant les trois-quarts des clients qui sont toujours aux TRV. Et vous, où en êtes vous du processus ? Même si, comme lors de la bascule dans le gaz, une période de transition de six mois est prévue, avec un tarifs plus cher que le TRV actuel, et que déjà, face à l’ampleur de la tâche, les autorités cherchent une « après-période de transition» pour les retardataires, c’est le moment de se lancer pour bénéficier des meilleures offres, et ce dès l’an prochain ! Les prix sur le marché de gros de l’électricité à terme sont favorableset nos équipes sauront au mieux vous conseiller pour vos approvisionnements futurs en électricité.

* Pour rappel, à partir du 1er janvier 2016, les clients professionnels dont la puissance d’électricité souscrite est supérieure de 36 kVA devront quitter les tarifs réglementés pour une offre de marché en application de la loi relative à la Nouvelle Organisation du Marché d’Electricité du 7 décembre 2010 (dite loi NOME).

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen