J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, une industriel, un syndic de copropriété :

0969365951 Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

0969360921 Appel non surtaxé
Menu

Gaz Naturel Véhicules : l’Île-de-France anticipe la révolution de la mobilité verte

L’Observatoire régional des déchets d’Île-de-France (ORDIF) souligne le dynamisme de la filière du gaz naturel pour véhicules (GNV) dans une synthèse publiée au mois de juillet 2017.

Déjà 15 stations en Île-de-France

 Le Gaz Naturel Véhicules (GNV) a le vent en poupe : naturel, peu polluant, il constitue une alternative sérieuse aux énergies carbonées. Produits à partir de déchets organiques, le GNV et sa version renouvelable, le bioGNV, constituent actuellement la première ressource énergétique pour le développement de la mobilité verte.

Selon l’ORDIF, le développement du GNV s’accélère sur les dernières années, en raison notamment des annonces publiques de sortie progressive du diesel. Si le GNV reste essentiellement utilisé, à l’heure actuelle, pour le transport de marchandises, le réseau pourrait s’étendre, à terme, à d’autres véhicules et aux particuliers.

L’Île-de-France, région particulièrement dynamique sur cette filière, compte actuellement :

  • 15 stations distribuant du GNV,
  • 7 projets d’ouverture de stations pour 2017,
  • 25 000 km de réseaux de gaz exploités par GRDF,
  • 5 unités de méthanisation qui injectent du biométhane dans le réseau de gaz, sur la quinzaine de sites de production de biogaz en Île‐de‐France.

L’ORDIF explique également que le GNV pourra profiter, dans les prochaines années, de la mise en place de partenariats innovants entre différents acteurs, et avec le soutien des collectivités publiques. « La filière biogaz issu des déchets représente une véritable opportunité pour accélérer la transition énergétique et environnementale de notre région. Levier pour développer la mobilité durable ou encore valoriser et recycler les biodéchets, nous devons tirer parti de nos ressources et structures déjà en place pour devenir une vitrine nationale en matière de circuits courts », souligne Jean‐Philippe Dugoin‐Clément, président de l’ORDIF.

Gaz Naturel Véhicules : l’Île-de-France anticipe la révolution de la mobilité verte
Evaluez cet article