J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Et si l’on faisait voler les éoliennes marines ?

Publié le 03 octobre 2016 à 10h26Mis à jour le 11 août 2017 à 11h08

Les éoliennes marines sont réputées plus chères que leurs cousines terrestres. Ce n’est pas faux. Mais bien des raisons techniques expliquent ce différentiel.

eoliennes maritimes

 

Les turbines offshore sont souvent de plus grande puissance que celles installées à terre. ériger une machine de plusieurs centaines de tonnes à la tête d’un grand mât situé au large requiert, en outre, l’intervention de gros navires spécialisés. Enfin, le raccordement aux réseaux impose de tirer des câbles sous-marins, longs parfois de plusieurs dizaines de kilomètres.

Ni mât, ni nacelle

Un laboratoire, issu du CNRS, pourrait alléger sensiblement le montant de la facture de l’éolien marin. Le principe de son brevet est simple : ses nouvelles éoliennes marines ne comportent ni mât, ni fondations, ni imposantes nacelles, ni de lourd rotor, mais de « simples » pales posées sur une structure flottante.

Des pales enlevées par des drones

Lorsque la météo est favorable, de petits drones enlèvent les pales, à une altitude comprise entre 100 et 300 mètres, là où les vents sont les plus forts et les plus réguliers. Reliées au flotteur par un système de câblage semblable à celui d’un cerf-volant, les pales tournent et actionnent la génératrice située à l’intérieur de la structure flottante. 

20 % de la masse d’une éolienne classique

En s’affranchissant de la tour, de ses fondations (pour les éoliennes posées) et de la partie centrale du rotor, le système Bladetips Energy affiche une masse totale de 200 tonnes pour une puissance unitaire de 2 MW, soit 20 % seulement de la masse d’une éolienne marine classique.

Selon ses concepteurs, son coût d’installation serait 60 % moins élevé que celui d’une turbine offshore classique.

En savoir + sur l’énergie éolienne !