J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Quand la mer produit de l’hydrogène

Publié le 09 octobre 2017 à 12h08Mis à jour le 09 octobre 2017 à 14h41

Le centre écossais d’essais de l’énergie marine (Emec) est un défricheur d’innovations. Dans les eaux grises et froides baignant l’archipel des Orcades, ses ingénieurs ont été les premiers à évaluer les performances des hydroliennes et autres convertisseurs d’énergie marine.

Convertisseurs et éoliennes

Cette fois, c’est d’hydrogène dont il s’agit. L’électricité produite par deux prototypes immergés et l’éolienne de l’île d’Eday (0,9 MW) alimente depuis quelques semaines un électrolyseur. En cassant les molécules d’eau de mer, ce système produit plusieurs dizaines de kilogrammes d’hydrogène par jour. Ce gaz est transporté par navire-citerne vers le port de Mainland, l’île principale, où il est entreposé dans des réservoirs spéciaux.

Du courant pour les cargos

L’hydrogène alimente ensuite une pile à combustible à membrane d’échange de protons (PEM) de 0,5 MW qui fournit, pour le moment, l’électricité aux cargos et ferries à quai. S’il donne satisfaction, ce système de stockage d’électricité pourrait faciliter l’approvisionnement en électricité d’origine renouvelable (et intermittente) de systèmes électriques non interconnectés.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen