Entreprises et collectivités

J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Nouveaux modes de financement de la rénovation thermique

deux hommes contrôlent une installation thermiqueNouvelles lignes de crédits européens et des tiers financement : deux nouvelles pistes de financement de la rénovation énergétique des logements.

La transition énergétique se concrétise. Le 29 octobre, la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et la Caisse des dépôts ont conclu un important partenariat financier. Les deux établissements ont convenu d’ouvrir une ligne de crédits de 2 milliards d’euros.

Ainsi, la Caisse des dépôts facilitera l’accès aux financements européens, en particulier pour des projets de moyenne et de petite taille, de moins de 25 millions d’euros, portés par les collectivités territoriales.

Ils devront notamment porter sur l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, la construction de logements sociaux, et toutes autres actions visant à limiter les effets du changement climatique.

Optimisation énergétique des bâtiments publics

Le 7 décembre, en plein sommet climatique de Paris, la BEI a dégagé de nouveaux moyens en faveur de l’optimisation énergétique des bâtiments publics, en partenariat avec la Banque Postale, le Groupe Crédit agricole et le Groupe BPCE.

Ces 400 millions d’euros serviront à l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments publics et au financement de la construction de logements à faible consommation.

Cette annonce suivait de quelques jours la publication par le Journal Officiel d’un décret et d’un arrêté précisant le mode d’emploi du dispositif du tiers financement.

Prévu par la loi du 18 août 2015, ce dispositif autorise les prêts aux particuliers, notamment pour des opérations de rénovation énergétique des logements.

L’entrée en vigueur du tiers financement, le 27 novembre, était particulièrement attendue par les opérateurs locaux de rénovation énergétique tels que Posit’If et Oser, pour engager leurs programmes régionaux de rénovation de logements.