Entreprises et collectivités

J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

L’observatoire des marchés de détail de la CRE

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a publié, le 2 octobre, son observatoire des marchés de détail de l’électricité et du gaz naturel du deuxième trimestre 2017. Sur l’ensemble, le nombre de sites qui passent d’une offre à tarif réglementé à une offre de marché a progressé.

Clients résidentiels

icone_gazAu deuxième trimestre 2017, la part de clients résidentiels qui abandonnent leur offre à tarif réglementé pour une offre de marché a augmenté de 6,7 % pour l’électricité et de 2,7 % pour le gaz naturel, par rapport au premier trimestre.

Désormais, 5,2 millions de sites résidentiels, sur un total de 32,1 millions, sont en offre de marché électricité, et 16 % de ce marché se fournit chez un fournisseur alternatif (autre qu’EDF et ENGIE). En gaz naturel, ce sont 5,4 millions de sites sur 10,6 millions qui ont choisi l’offre de marché, avec une part de 25 % du marché pour les fournisseurs alternatifs.

Clients non-résidentiels

icone électricitéPour ce qui est des clients non-résidentiels sur cette même période, la CRE indique une progression de 2,5 % des offres de marché pour l’électricité mais quasiment aucune évolution pour le gaz naturel.

Le nombre de sites en offre de marché électricité passe ainsi à 1,7 million, sur un total de 5 millions. Concernant le gaz naturel, 586 000 sites sur un total de 661 000 sont en offre de marché au 30 juin 2017, dont 265 000 chez un fournisseur alternatif.

Source : Observatoire des marchés de l’électricité et du gaz naturel (données au 30 juin 2017), CRE, 2 octobre 2017.