J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Photovoltaïque de moyenne puissance : Une opportunité réglementaire à saisir

Publié le 26 avril 2016 à 16h32Mis à jour le 13 octobre 2017 à 13h23

toit photovoltaique

Le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer (MEEM) vient de sélectionner 349 lauréats dans le cadre de la première tranche de l’appel d’offres, lancé en 2015, pour développer les installations photovoltaïques (PV) de moyenne puissance (entre 100 et 250 kilowatt crête – ou kWc) sur bâtiments et ombrières de parking.

L’ensemble de ces projets représente une capacité totale de 80 MW. Prévues initialement pour une capacité cible de 40 MW, les 3 tranches de l’appel d’offres avaient été́ relevées à 80 MW par Ségolène Royal, la ministre chargée de l’Énergie.

Sur l’ensemble des projets retenus, le tarif d’achat moyen pondéré par « l ’Acheteur Obligé » s’élève à  139 €/MWh, précise le ministère dans un communiqué daté du 16 mars dernier.

Soient des  niveaux de tarifs d’achat proposés par les candidats qui poursuivent ainsi leur baisse, puisqu’ils sont en retrait de 9 % en moyenne par rapport à la dernière tranche de l’appel d’offres de 2013, portant sur le même type d’installations.

130 millions d’euros d’investissements seront engagés dans le cadre du développement de ces 349 projets qui seront réalisés en 2016-2017. Selon le ministère, ils visent une production annuelle de 100 GWh d’électricité́.

La prochaine échéance  de l’appel d’offres est prévue le 21 juillet 2016.

Des échéances qui devront se multiplier dans les années à venir, puisque  le Conseil Supérieur de l’Energie (CSE) a adopté ce vendredi 15 avril le projet d’arrêté gouvernemental relatif à la programmation des capacités de production d’énergies renouvelables (EnR). Il prévoit notamment de tripler d’ici 2023 le parc photovoltaïque.

L’occasion de rappeler qu’ ENGIE, leader du solaire PV en France, propose des offres spécifiques dans certains départements (13, 84, 83, 04, 06, 05, 30, 34, 66, 11, 12, 48, 07, 26, 17) destinées aux clients industriels disposant de surfaces solarisables et qui seraient désireux de s’équiper en solaire pour améliorer leur empreinte carbone.

Une offre d’ombrières de parking peut également vous permettre de valoriser votre site, d’améliorer le confort des usagers, de lutter contre le réchauffement climatique, tout en améliorant votre bilan énergétique. Découvrez notre offre de location de parking photovoltaïque.

Avec votre accord, et sous réserve d’un ensoleillement suffisant de votre site, nous prenons en charge l’intégralité des prestations : formalités administratives, investissement, fourniture de modules photovoltaïques (Français), construction,  maintenance/exploitation, et revente de la production pendant 20 ans.

Votre expert ENGIE saura vous orienter dans votre choix d’énergie verte.

Contactez-le, c’est le moment !

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen