J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, une industriel, un syndic de copropriété :

0969365951 Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

0969360921 Appel non surtaxé
Menu

RTE dévoile cinq scénarios pour réussir la transition énergétique

RTE dévoile cinq scénarios pour réussir la transition énergétique

icone électricité verteAfin d’éclairer le gouvernement français sur les choix à faire pour disposer d’une alimentation électrique sûre et durable en 2035, le gestionnaire du Réseau de Transport d’Électricité (RTE) a rédigé un bilan prévisionnel pour la période 2018-2035. Celui-ci détaille cinq scénarios pour réussir la transition énergétique, qui s’appuient tous sur le principe d’une diversification du mix électrique. Il a été réalisé en concertation avec l’ensemble des acteurs du milieu (producteurs, fournisseurs, distributeurs, ONG, organisations professionnelles, universitaires, etc.) et élaboré à partir de 50 000 simulations.

Le scénario « Ohm » conclut à la difficulté de réduire la part du nucléaire à 50 % de la production d’ici à 2025 sans augmenter les émissions de CO2. En effet, pour atteindre cet objectif de l’État, il faudrait fermer entre 23 et 27 réacteurs et donc maintenir des centrales au charbon et construire des centrales à gaz pour combler la production d’électricité qu’ils fournissaient.

C’est pourquoi RTE propose les quatre scénarios suivants, permettant de réaliser cet objectif d’ici 2035. Ils tablent tous sur une consommation stable ou en baisse. En revanche, le rythme de rénovation thermique des logements, de déploiement des voitures électriques et des énergies renouvelables est variable.

flecheverteLe scénario « Ampère » étudie une réduction de la production nucléaire au rythme du développement effectif des énergies renouvelables.

Émissions de CO2 du parc électrique en 2035 : 12 millions de tonnes (comparé à 28 millions en 2016)

flecheverteLe scénario « Hertz » analyse le développement de centrales à gaz pour diminuer plus rapidement la part du nucléaire sans augmenter les émissions de CO2.

Émissions de CO2 du parc électrique en 2035 : 19 millions de tonnes

flecheverteLe scénario « Volt » prend pour hypothèse le développement soutenu des énergies renouvelables et une évolution du parc nucléaire en fonction des débouchés économiques de la production électrique française à l’échelle de l’Europe.

Émissions de CO2 du parc électrique en 2035 : 9 millions de tonnes

flecheverteLe scénario « Watt » étudie le déclassement automatique du parc nucléaire après 40 ans de fonctionnement.

Émissions de CO2 du parc électrique en 2035 : 32 millions de tonnes

Ces quatre scénarios atteignent tous l’objectif de 40 % de production d’électricité à base d’énergies renouvelables d’ici 2035.

Source : « Bilan prévisionnel : cinq scénarios possibles de transition énergétique », 7 novembre 2017, RTE.

Transition énergétique : 5 scénarios possibles (RTE)
Evaluez cet article