J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

De l’énergie plein la bouse

Publié le 10 novembre 2016 à 11h15Mis à jour le 11 août 2017 à 10h34

Les Pays-Bas sont l’un des principaux pays d’élevage en Europe. Ce qui n’est pas sans inconvénient environnemental. Les 4,3 millions de vaches néerlandaises produisent plus de 70 millions de tonnes de lisier par an. Bien plus que les champs du hollandais ne peuvent en absorber.

Biogaz ou électricité

icone_enr_plantEn partenariat avec le ministère de l’agriculture, FrieslandCampina met en œuvre un important programme de méthanisation. La coopérative laitière loue des méthaniseurs à ses coopérateurs. Ces bioréacteurs produisent du biogaz qui peut être injecté dans le réseau de gaz naturel ou alimenter des moteurs de production d’électricité. Les deux énergies bénéficiant de tarifs d’achat régulés.

Un moteur pour trois familles

icone_family

En une année, un seul digesteur de taille moyenne produit suffisamment de gaz pour alimenter en électricité trois familles (10 000 kWh/an). La fraction ultime (le digestat) servant ensuite à fertiliser les cultures.

Un programme de 150 M€

icone_accordLe 20 octobre dernier, FrieslandCampina a conclu un partenariat avec la régie de l’énergie de la région de Gelderland pour la fourniture de 8 millions de m3 de biogaz : de quoi satisfaire aux besoins annuels de 8 000 foyers.

Le gouvernement prévoit d’investir 150 millions d’euros pour développer la méthanisation des lisiers bovins.

bouton AlpEnergie