J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Eco C02 : une éco-entreprise qui s’engage auprès des plus jeunes

Par Anissa KrimatPublié le 14 septembre 2021 à 15h54Mis à jour le 14 septembre 2021 à 16h20

Des programmes ludiques et engageants sur la transition énergétique … c’est ce que met en œuvre Eco CO2 pour sensibiliser les collectivités territoriales. Rencontre avec Marie Lalanne, chargée d’affaires dans cette éco entreprise innovante pour en savoir plus sur le rôle que peuvent jouer les collectivités auprès des citoyens, en particulier auprès des jeunes !  

Marie Lalanne, quelles sont vos missions au sein d’Eco CO2 ?

Je suis chargée d’affaires chez Eco CO2, une éco entreprise innovante dans le secteur de l’économie sociale et solidaire fondée en 2009. Depuis 10 ans, notre cœur de métier repose sur la sensibilisation, l’accompagnement et la Recherche & Développement dans le suivi des consommations d’énergie. Dans mes différentes missions, j’accompagne les collectivités territoriales et les établissements scolaires dans la mise en place d’actions de sensibilisation liées aux changements de comportement sur l’énergie et la mobilité.

En 2020 nous avons accompagné plus de 2 000 collectivités, 8 000 entreprises et ménages, mais également 250 000 écoliers. Des chiffres qui nous rendent très fiers et que nous souhaitons faire évoluer.

Tous nos services d’accompagnement sont orientés en faveur de la transition énergétique. La sensibilisation est un point essentiel chez Eco CO2. C’est pourquoi, nous avons développé deux programmes spécialement conçus pour les collectivités et le jeune public : Watty et Moby. Le premier. Le premier est un programme de sensibilisation à la transition écologique et le second, un programme d’accompagnement à l’écomobilité scolaire.

En quoi consistent ces deux programmes Watty et Moby ?

Ces deux programmes s’adressent aux collectivités mais leurs noms ludiques ciblent un public jeune. Ils sont grandement financés par les CEE, un mécanisme de financement réputé pour les travaux d’efficacité énergétique et l’aménagement qui soutient également l’accompagnement au changement de comportement, un volet majeur dans les économies d’énergie. Voici quelques précisions sur ces deux programmes :

  • Watty est un programme de sensibilisation pour les enfants d’école maternelle et élémentaire sur l’impact de nos comportements sur les consommations d’énergies. Nous organisons alors diverses animations (ateliers, activités et événements) dans les établissements scolaires. Très simple à mettre en place pour les enseignants et les établissements, c’est un programme qui se déploie sur une année scolaire. Watty offre aux jeunes écoliers les clés pour agir au quotidien et les rendre acteur de la transition écologique. Les enfants vont reproduire chez eux les écogestes découverts en classe, avec leurs familles. Nous   sensibilisons ainsi de façon indirecte les ménages aux économies d’énergie au sein des territoires. Nous avons d’ailleurs reçu plusieurs témoignages et retours de parents, d’enseignants et d’enfants eux-mêmes très satisfaits par ces ateliers.

  • Moby quant à lui est un programme d’accompagnement à la mise en place des Plans de Déplacement pour les Etablissements Scolaires. Les PDES visent à élargir l’utilisation des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle, beaucoup plus sobres, plus actifs et collectifs. Le programme Moby se déploie sur un an et demi, voire deux ans durant lesquels nous menons des diagnostics et proposons des plans d’action efficaces et opérationnels. Un ultime volet, essentiel, consistera en la sensibilisation auprès des enfants. Moby est un véritable programme d’éco mobilité dédié aux trajets du quotidien   et liés déplacements scolaires. Un sujet sur lequel les parents ont des attentes et souhaitent s’impliquer. Un sondage Eco CO2 – IFOP  nous révèle justement que 74%  des parents interrogés souhaitent participer à une concertation locale sur l’éco mobilité scolaire. Nous sommes forcément ravis que ce programme suscite de l’intérêt aussi bien chez les jeunes que chez les adultes.

Watty et Moby sont donc deux programmes qui apportent des solutions concrètes avec un fort impact local. . Grâce  à ces deux programmes, il est aujourd’hui possible d’engager des actions tangibles pour accompagner le changement de comportement des plus jeunes, et de leur famille, dans les territoires.

Comment les collectivités peuvent-elles déployer ces programmes ?

Nos programmes sont financés à hauteur de 77% par des  fournisseurs d’énergie, comme ENGIE Entreprises & Collectivités. Le financement via le dispositif des CEE est une véritable opportunité puisque les collectivités ne s’acquittent que du complément, soit un reste à charge de 23%. Il faut alors compter entre 250 et 300 euros par classe chaque année pour le programme Watty et environ 7 000 euros pour Moby. Ces chiffres sont un ordre de grandeur et varient selon le volume d’écoles et de classes. Par ailleurs, Watty et Moby sont des programmes déployables par nos collectivités sur tous les territoires urbains, semi urbains ou ruraux. Ils sont déjà présents dans 2 700 écoles, cela représente 250 000 élèves pour Watty et une vingtaine d’écoles pour Moby (labellisé plus récemment). Notre ambition serait de les déployer dans de nombreux établissements et sur tout le territoire national.

Et côté calendrier, les programmes seront financés par les CEE jusqu’en juin 2023  pour Watty et décembre 2023 pour Moby.


Nous remercions Marie Lalanne pour la richesse de cet échange.

ENGIE Entreprises & Collectivités s’engage aux côtés des porteurs de projets en faveur du développement durable et de l’environnement.

Contactez-nous !