J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Installation de films solaires innovants à la Cité des Congrès de Nantes

Publié le 05 mars 2020 à 10h27Mis à jour le 10 mars 2020 à 16h46

Interview expert avec François Lebreton Chef de produit Energies Renouvelables chez ENGIE E&C.

Pouvez-vous nous présenter le projet pilote photovoltaïque ?

Lauréate du projet MySMARTLife dans le cadre du programme européen Horizon 2020, Nantes s’est engagée résolument dans la transition numérique et énergétique. ENGIE accompagne la métropole pour mettre en place des solutions technologiques innovantes et durables au service des habitants . Des premières opérations ont déjà été réalisées sur l’amélioration de l’habitat sur l’isolation thermique et sur l’adaptation de l’éclairage public aux mutations urbaines.

Soucieux de contribuer à l’objectif de réduction drastique du bilan carbone local et au recours accru à l’énergie décentralisée, ENGIE E&C est en train d’installer et de tester une nouvelle technologie de films solaires ultra-minces à la Cité des Congrès.

Dans quel contexte le partenariat entre Nantes Métropoles et ENGIE E&C s’est-il noué ?

Tous les ingrédients étaient réunis pour que la 6e ville de France et ENGIE, pionnier de la transition zéro carbone, soient partenaires pour améliorer le bilan énergétique local ! Nantes permet ainsi de servir de démonstrateur pour favoriser une smart city axée sur les projets innovants.

La Cité des Congrès a été choisie toute spécialement pour y implanter cette innovation photovoltaïque. Une façon de lui donner une visibilité grand public et permettre ainsi de sensibiliser les citoyens à cette nouvelle technologie renouvelable. Ceux-ci pourront non seulement recharger leur téléphone portable mais également s’informer de la production solaire autoconsommée sur le site à l’aide d’un affichage informatif.

Quelle est la technologie photovoltaïque utilisée ?

C’est la première fois au monde que les films photovoltaïques ASCA® de la société nantaise ARMOR sont installés sur un bâtiment public. Il s’agit de films souples organiques réalisés par une simple impression. L’intérêt de cette technologie est de permettre leur mise en place sur une structure déjà existante grâce à leur extrême légèreté (450 g/m2) ; leur installation ne requiert en effet aucuns travaux. En l’occurrence, les 108 modules de films nécessaires ont été imprimés à la mesure exacte des stores et ensuite simplement collés sur les 9 niveaux de lames brise-solaires (pour une surface totale de 41 m2) de la Cité des Congrès, sans aucun impact pour la structure existante. ENGIE Entreprises & Collectivités va aussi tester différents types de collages double-face (procédés à nano particules, repositionnable ou bien encore à durée déterminée ou définitive).

Ces films très fins et semi-transparents (pour une production annuelle de 500 kWh et une puissance de 972 Wc) permettent de produire localement de l’énergie solaire. Celle-ci est stockée dans une batterie de 1 000 Wh, avant d’être auto-consommée par deux types de charges de la Cité des Congrès : l’alimentation électrique en 12 volts d’un totem informatif vidéo permettant la recharge de téléphones, ainsi qu’une batterie rechargeable pour de l’éclairage temporaire.

La conception et le montage électrique ont été réalisés par les équipes d’ENGIE Entreprises & Collectivités avec l’aide d’ENGIE Solutions (Inéo). L’expérimentation durera deux ans, au cours desquels l’installation sera monitorée pour analyser la production électrique selon différentes conditions de luminosité.

En quoi cette technologie innovante contribue-t-elle à la transition zéro carbone ?

Cette nouvelle technologie est particulièrement intéressante car c’est elle qui nécessite le moins d’énergie pour produire une solution de production solaire. En effet, les films souples photovoltaïque organiques ASCA® ARMOR sont fabriqués par simple impression thermique !

Cela permettra :

  • de l’utiliser sur des surfaces encore non exploitées de bâtiments existants,
  • d’augmenter le potentiel solaire de nombreuses entreprises et collectivités qui pourront recourir à une énergie renouvelable et locale.

Cette nouvelle solution  :

  • démontre le dynamisme de la filière photovoltaïque organique en France avec des films fabriqués à l’échelle industrielle dans la métropole nantaise
  • permet  le développement de l’emploi local.

Double réussite locale donc, avec une utilisation in situ de l’énergie et du savoir-faire nantais !

Avez-vous chez ENGIE E&C d’autres projets solaires en cours ou à venir ?

Oui, bien entendu. Le solaire est résolument en marche et pour promouvoir encore plus son utilisation, il s’agit d’augmenter à la fois les implantations de nouvelles solutions et de développer des innovations, afin d’avoir des solutions pouvant convenir à toutes les configurations.

Nous sommes en train de mettre en place ces technologie organiques sur le toit d’un bâtiment tertiaire, dans un aéroport, un centre commercial, une université, l’implantation sur des ombrières de parking pour l’éclairage d’un stade, sur un funiculaire

… Les débouchés sont réellement multiples et sans limites ! Je vous propose d’en reparler plus précisément très prochainement !

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen