J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, une industriel, un syndic de copropriété :

0969365951 Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

0969360921 Appel non surtaxé
Alpenergie Espace client
Menu

La réforme du stockage du gaz naturel se met en place

Stockage de gaz naturel : une réforme pour assurer l’approvisionnement de la France en hiver

lawLa loi du 30 novembre 2017, qui mettait fin à la recherche et à l’exploitation des hydrocarbures, avait également défini une réforme du stockage du gaz naturel en France. Celle-ci est sur le point d’être implémentée grâce à trois délibérations publiées par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) le 22 février 2018.

 

Cette réforme a pour but principal d’augmenter les réserves de gaz de 50 % par rapport à 2017, afin de faire face aux périodes hivernales. L’approvisionnement du pays sera donc à présent assuré grâce à un stock de 138 térawattheures (TWh) – chiffre fixé par la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE). Le coût total du stockage en 2018 s’élèvera à 715 millions d’euros, légèrement supérieur aux années précédentes, mais les coûts unitaires passeront de 7,5 €/MWh en moyenne en 2016 à 5,2 €/MWh, soit une baisse de 30%.

Jusqu’à récemment, le gaz avait toujours coûté moins cher en été, et les fournisseurs stockaient donc pendant cette saison afin de revendre à un prix plus élevé en hiver. Mais depuis quelques années, l’écart entre les prix été-hiver diminue. Les fournisseurs stockent donc moins, car la plus-value qu’ils font en hiver couvre à peine les coûts de stockage, ce qui met en péril l’approvisionnement du pays durant les périodes les plus froides. La réforme va donc également mettre en place, à partir du 5 mars 2018, un système d’enchères obligeant les opérateurs de stockage à vendre leur espace moins cher. Afin de leur assurer un revenu autorisé garanti, ils recevront une compensation. D’autre part, tout opérateur ayant vendu la totalité de ses capacités pourra toucher 5 % du revenu des enchères générées.

Les délibérations de la CRE résultent d’une phase de consultation durant laquelle l’ensemble des opérateurs du secteur ont été entendus. Elles concernent les modalités de la mise aux enchères des capacités de stockage ainsi que le cadre tarifaire de la compensation des opérateurs.

Source : Commission de Régulation de l’Énergie.

La réforme du stockage du gaz naturel se met en place
Evaluez cet article