J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Moins d’un mois pour reprendre en main sa stratégie électrique

Publié le 08 décembre 2015 à 14h40Mis à jour le 03 août 2016 à 11h48

ampoules elecTrois semaines. Encore trois semaines avant que ne disparaissent les tarifs réglementés de vente (TRV) d’électricité verts et jaunes. Au 31 décembre, la loi impose, en effet, à tous les consommateurs professionnels métropolitains de taille moyenne ou grande, de souscrire un contrat en offre de marché. La plupart des PME-PMI sont concernées par cette disposition.

Concrètement, que va-t-il se passer ?

Dès le premier janvier 2016, les contrats au tarif réglementé des sites dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kVA seront caducs. Raison pour laquelle les consommateurs devront avoir contractualisé avant l’échéance avec le fournisseur de leur choix.

Contraignant, le changement de contrat représente en réalité une opportunité pour reprendre en main la stratégie énergie de son entreprise. Négocier, c’est l’occasion d’optimiser les consommations, d’identifier des gisements d’économies et d’adapter des dispositions contractuelles aux besoins (prix fixes ou variables, contrats multi-sites ou site à site,  contrat intégré ou fourniture seule, optimisation tarifaire) : autant de leviers pour maitriser le budget énergie.

Simulez vos économies d’électricité

Pour aider les entrepreneurs à estimer les économies générées par ses offres, ENGIE met à leur disposition un simulateur budgétaire. En répondant à 5 questions simples (type d’activité, nombre de sites, types de compteurs, profil de consommation, puissance souscrite, etc.), le site livre, en moins d’une minute, une estimation du budget électricité de l’entreprise et des économies réalisables en optant pour l’une des offres de marché ENGIE. Dans la foulée, le simulateur budgétaire propose aussi une offre commerciale sur-mesure.

Changez, c’est facile !

Une fois la décision prise, nul besoin de résilier son contrat avant de conclure le suivant. Le basculement se fait automatiquement lors de la signature de l’accord. Au contraire, mettre fin à un contrat prématurément peut entraîner une rupture d’alimentation d’électricité.

Les clients concernés n’ayant pas changé de contrat basculeront automatiquement sur une offre de transition par défaut du fournisseur historique, dont le niveau est en moyenne 5% plus élevé que celui du tarif réglementé . Ils disposeront alors de 6 mois, au maximum, pour souscrire un contrat définitif avec le fournisseur de leur choix. Dans le cas contraire, la fourniture d’électricité pourrait être interrompue.

Votre responsable commercial habituel ENGIE est à votre disposition pour vous proposer une offre compétitive et adaptée à vos besoins et usages spécifiques. N’attendez pas pour sécuriser votre approvisionnement en électricité.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen