J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Biogaz

Publié le 12 mars 2020 à 14h54Mis à jour le 18 septembre 2020 à 15h43

Le biogaz est un gaz issu de la dégradation biologique de matières organiques (processus de fermentation et de méthanisation). Source d’énergie à fort potentiel calorifique, le biogaz est particulièrement mis en avant dans le cadre de la transition énergétique. ENGIE souhaite apporter sa pièce à l’édifice avec une offre biogaz pour les entreprises, afin de contribuer au développement d’une économie circulaire vertueuse.

 

Qu’est-ce que le biogaz ?

Appelé aussi « gaz vert », le biogaz est un gaz libéré par les matières organiques au cours de leur décomposition, quand celles-ci sont privées d’air (fermentation bactérienne anaérobique.) Ce processus est aussi appelé « méthanisation » car il génère essentiellement du méthane (de 50% à 70%). Il peut se faire par voie naturelle (dans les marais ou les rizières), ou par l’homme via les stations d’épuration, des centres de stockage ou des biométhaniseurs.

En plus du méthane, le biogaz est constitué de gaz carbonique (environ 30%). Son fort potentiel calorifique et énergétique en fait une source d’énergie intéressante qui pourrait remplacer l’énergie fossile dans la production de chaleur, d’électricité ou de biocarburants.

 

Quelle différence entre biogaz et biométhane ?

Les deux termes sont très liés. Le biométhane  est le gaz obtenu après épuration du biogaz, que l’on débarrasse de son dioxyde de carbone. Plus pur, ce gaz atteint une composition proche de celle du gaz naturel, permettant d’être employé comme carburant (appelé « Bio-GNV », Gaz Naturel pour Véhicules) qui émet peu de CO2 et de particules fines, et permet d’exploiter les installations déjà présentes chez les particuliers et les professionnels. En 2017, on comptait 44 sites en France générant du biométhane à destination des réseaux de gaz naturel. (102 sites en 2019 source site grdf)

 

Le biogaz pour valoriser nos déchets organiques 

Le biogaz a de nombreuses vertus. Source d’énergie puissante, il émet toutefois peu de CO2 et incarne une solution intéressante pour sortir des ressources fossiles. D’autre part, il valorise les déchets organiques qui, grâce à leur décomposition, génèrent de l’énergie.

Le biogaz capitalise ainsi sur l’existant : nos déchets ! Ces derniers peuvent être ménagers (ordures, végétaux, boues issues de l’épuration), agricoles (lisier, fumier) ou industriels (cuirs et peaux, chimie, parachimie, maïs, millet…)

Aujourd’hui majoritairement utilisé comme carburant, le biogaz est une potentielle source d’électricité, grâce au processus de cogénération d’énergie. Il présente donc une perspective prometteuse dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015, qui vise les 10% de gaz consommé d’origine renouvelable à l’horizon 2030.

 

 
12 décembre 2016

Biogaz, méthanisation, biométhane,… tout sur le « gaz renouvelable » !

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen