J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Biomasse

Publié le 12 mars 2020 à 14h54Mis à jour le 19 mars 2020 à 11h08

La biomasse désigne toute la matière organique à visée énergétique présente sur Terre. On parle aujourd’hui d’énergie biomasse dans le cadre des nouvelles sources d’énergie renouvelable, car elle présente une véritable alternative aux énergies fossiles.

 

La biomasse : la source d’énergie la plus ancienne utilisée par l’homme

D’origine végétale, animale, fongique ou bactérienne, la biomasse désigne l’ensemble des matières organiques pouvant se transformer en énergie. Elle est ainsi la forme d’énergie la plus ancienne utilisée par l’homme, lorsque ce dernier a découvert le feu il y a environ 300 000 ans.

On distingue trois grandes formes de biomasse : les solides (le bois, la paille), les liquides (les alcools, les huiles) et les gazeux (les biocarburants). Grâce à la combustion, la fermentation ou encore la synthèse chimique, la biomasse se convertit en énergie. Aujourd’hui, c’est le bois qui constitue la première source d’énergie issue de la biomasse, qu’on utilisera pour la production d’électricité (combustion) ou le chauffage domestique.

 

Les multiples vertus de la biomasse 

Lorsqu’elle fait l’objet d’une combustion (matériaux de bois, déchets agricoles, ordures…) la biomasse sert principalement à produire chaleur et électricité. Lorsqu’elle fait l’objet d’une méthanisation, la biomasse permet de créer des biocarburants via fermentation alcoolique du glucose ou de l’amidon, qui crée de l’éthanol. Enfin, elle peut être utilisée comme isolant (chanvre et autres plantes textiles), pour produire de nouveaux « plastiques » biodégradables ou des tensioactifs.

 

La biomasse : une énergie vraiment renouvelable ?

Si elle est considérée comme une source d’énergie renouvelable, la biomasse n’est pas infinie ! Pour être durable, sa régénération doit être égale à sa consommation. Elle nécessite donc un temps de renouvellement, allié à une stratégie durable quant à son utilisation.

En 2014, elle incarnait 5,7% de la production d’électricité totale en France, contre 77% pour le nucléaire. Côté durabilité, elle est la troisième source d’électricité issue des énergies renouvelables (7,8%). Mais son importance à l’avenir ne fera qu’augmenter, impulsée par le Grenelle de l’environnement qui vise à augmenter la part d’énergie thermique et électrique produite par la biomasse de 7,5 Mtep à l’horizon 2020.

 

Est-ce que la biomasse est une solution pour l’avenir ?

Économique, performante, écologique…Côté actualité, la biomasse a la cote. Disponible partout et à toutes les échelles, elle pourrait renforcer l’autonomie énergétique de certains pays, puisqu’elle ne dépend pas des conditions climatiques comme l’énergie solaire ou l’énergie éolienne. Elle est susceptible de remplacer les énergies fossiles et permet surtout de revaloriser les déchets pour les transformer en énergie. En outre, la biomasse possède une empreinte carbone neutre, car la quantité de CO2 rejetée par les matières organiques lors de leur combustion est équivalente à celle absorbée par les végétaux durant leur photosynthèse.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen