J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Augmentation du prix de l’électricité en 2021 : comprendre et mieux anticiper

Par Anissa KrimatPublié le 20 octobre 2021 à 20h55Mis à jour le 10 novembre 2021 à 10h07

Le prix de l’électricité ne cesse de grimper, avec des chiffres record. Et personne n’échappe à cette vague globale = les entreprises, les collectivités, les copropriétés sont exposées.

Pourquoi le prix de l’électricité a-t-il augmenté si vite ?

Quelles perspectives à venir et comment y faire face ? Des questions auxquelles nous répondons dans cet article sur l’augmentation des prix de l’électricité en 2021.

Prenez contact et parlons contrat !

Pourquoi le prix de l’électricité a-t ’il fortement augmenté en 2021 ?

Le marché de l’électricité repose sur le principe basique de l’offre et de la demande. Un équilibre entre production et consommation doit donc être assuré afin d’en limiter les variations. Mais le prix de l’électricité dépend également d’autres facteurs, tous très impactant sur son évolution : l’infrastructure, les phénomènes géopolitiques, les conditions d’import-export, l’injection d’énergies renouvelables, les conditions climatiques et le prix des matières premières pour citer les principaux. Ce nombre de paramètres rend le marché de l’électricité très volatile, donc pose les limites de ce qui est prévisible et de ce qui ne l’est pas. Et ces enjeux (productions et distribution) ont forcément une teinte européenne, que ce soit sous l’aspect technique (la plaque de cuivre, réelle, et l’impossibilité de stocker l’électricité) fiscal ou spéculatif.

Cette année, les prix de l’électricité ont atteint des records alors qu’en 2020 ces prix étaient relativement corrects.

A la date de publication de cet article, nous venons de vivre une augmentation supérieure à 160 % du prix par MWh sur 10 mois.

Tous les marchés ont été impactés, notamment ceux reliés à celui de l’électricité, comme le marché gazier. Le prix de l’électricité subit l’influence des énergies primaires. Et sur le marché du gaz, plusieurs phénomènes ont eu lieu à l’échelle mondiale, entraînant ainsi une hausse des prix de l’électricité :

  • La demande sur le marché du gaz en Europe a fortement augmenté tandis que l’offre était malheureusement stable.
  • Une vague de froid printanière avec des températures impactantes pour le marché.
  • L’approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL) a fortement augmenté en Asie. Avec un niveau de demande en GNL aussi élevé, tout comme le charbon, les prix ont été tirés à la hausse.
  • Une forte hausse sur le Co2 : les ambitions climatiques de l’Union Européenne avec le Fit for 55 ont conduit à une augmentation de la spéculation sur les quotas, sans autre issue possible qu’une raréfaction de ces certificats et donc une hausse de leur prix.
  • Les phénomènes géopolitiques entre l’Europe et la Russie ont également pesé sur le marché. Le gazoduc Nordstream II, dont les travaux se sont clôturés en septembre est toujours en attente de certification de l’Europe pour en garantir l’accès à la Russie. Par conséquent, une crise importante de stockage en Europe est apparu avant la rentrée, en fin d’été.
  • Enfin, l’hiver gazier a commencé le 1er octobre avec un retard important des stockages de gaz et de charbon, non sans impact sur cette hausse des prix.

A cette liste de phénomènes – non exhaustive – doit être ajoutée une clé de lecture importante : la temporalité. Individuellement, le marché a des influences tellement plurielles qu’il réussit à les absorber, combinant naturellement les hausses d’un paramètre avec les baisses d’un autre. Cette année, simultanément et tous dans le même sens, ces phénomènes ont eu raison de la capacité du marché à s’équilibrer.

Comment anticiper la hausse des prix pour cette fin d’année et quelles perspectives pour 2022 ?

Plusieurs leviers sont à disposition des consommateurs, à commencer par se prémunir des variations spontanées en choisissant son type de contrat finement. Il y a forcément une offre permettant de concilier vos besoins de sécurité budgétaire et votre recherche de performance en achats.

Les entreprises ayant souscrit à une offre d’énergie à prix fixe en début d’année n’ont pas subi de variation des prix sur la période de livraison du contrat. Par la suite, elles devront contractualiser pour les années à venir (2022,2023 voire 2024) et profiter ainsi de la configuration de la courbe de marché, favorable à l’obtention de prix intéressants.

Concernant l’achat d’énergie par prix indexé, en fonction de la date de contractualisation, les entreprises sont plus exposées aux fluctuations. Dans tous les cas, il est nécessaire de surveiller avec attention le marché afin d’établir un plan d’anticipation. Les équipes d’ENGIE Entreprises & Collectivités vous accompagnent dans cette démarche d’optimisation avec les conseils suivants pour mieux gérer vos consommations et vos dépenses :

  • Etablir un plan de vigilance et un profil de risque pour anticiper les variations à la hausse avec les mesures adéquates pour y remédier.
  • Faire l’état des lieux de votre budget grâce aux outils digitaux mis à disposition tel que Sam-e.
  • Garder un contact rapproché avec votre interlocuteur commercial ! Nous accompagnons tous nos clients dans leur démarche d’économie d’énergies. Nos experts sont là pour répondre à vos questions et vous accompagner dans vos ambitions énergétiques.
  • Maîtriser et gérer vos consommations. Avec notre espace client Bill-e, vous pouvez suivre et gérer vos factures, votre budget et vos consommations.
  •  Rester attentif au marché de l’énergie et saisir les opportunités. Nous scrutons et décryptons le marché pour vous, restons en contact.
  • Ne pas négliger l’impact des gestes d’économies d’énergie. Dans notre article dédié, retrouvez tous nos conseils et astuces pour agir sur vos consommations

      Prenez contact et parlons contrat !