J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

HAUSSE DES PRIX : 14 leviers concrets pour agir sur vos consommations

Publié le 15 octobre 2021 à 11h23Mis à jour le 10 novembre 2021 à 11h51

Le contexte de prix élevé nous impose d’activer 2 leviers clés pour mieux consommer : agir sur les contrats pour optimiser les montants dépensés, mais surtout intervenir sur les usages pour limiter les consommations.

Les démarches d’économies d’énergie en entreprises peuvent être aussi un ressort de cohésion, et rassembler toutes les bonnes intentions autour d’initiatives communes.

Nous vous proposons de (re)découvrir ici nos meilleurs conseils pour plus de performance énergétique.

Gratuites, fédératrices et immédiatement opérationnelles, ces premières solutions tombent sous le sens : 

1 – Privilégiez la lumière naturelle

L’éclairage naturel permettrait de réaliser jusqu’à 60% d’économies d’énergie. En situation professionnelle comme en télétravail, il est possible de réduire la facture d’éclairage en profitant au maximum de la lumière du jour. Il suffit parfois simplement de retirer des fenêtres tout ce qui pourrait faire obstacle à ce précieux éclairage naturel. En plus de favoriser l’économie d’énergie, la lumière naturelle améliore le bien-être en agissant sur notre humeur et notre concentration.

2 – Eteignez la lumière en sortant des bureaux

Eteindre les lumières en sortant d’un bureau ou d’une salle de réunion est une source concrète d’économie. Au bout d’un an, à raison de 10 minutes épargnées 3 fois par jour, ce reflex vous fera économiser l’équivalent de 3 semaines de ce même éclairage.

3 – Adaptez vos vêtements en fonction des saisons 

Moche ou classique, un pull en hiver au bureau c’est normal. Au-delà d’adapter vos vêtements en fonction des saisons, baisser ne serait-ce que d’1° fait une différence nette sur les consommations.

4 – Ayez la veille stratégique 

Pourquoi pas embarquer vos collègues dans une grande mise au point sur les mises en veille (écran, smartphone, PC, imprimantes) ? Il faut privilégier les mises en veille rapides et efficaces. Et l’écran animé lorsqu’il est en veille, ça ne compte pas ! C’est juste un verrouillage qui consomme + d’énergie qu’une veille réelle.

5 – N’oubliez pas de fermer les portes 

A moins d’avoir un chat au bureau, il n’est pas nécessaire de laisser toutes les portes ouvertes en permanence. En particulier celles qui séparent des espaces chauffés avec d’autres qui le sont moins, surtout en hiver.

6 – Eteignez vos appareils plutôt que les mettre en veille 

Nos appareils électriques passent généralement en veille automatiquement, et redémarrent à priori plus rapidement depuis ce mode. Confortable et pratique, mais pas efficace du tout. Lors d’un test grandeur nature, nous avions ainsi constaté qu’il était possible d’économiser 25 %  d’énergie la nuit et le week-end avec des appareils en mode « arrêt ». Pensez-donc à éteindre vos ordinateurs plutôt que les laisser en veille…

Investissements réduits, rendements visibles, les solutions à portée de main (et de budget) : 

7 – Choisissez un éclairage plus intelligent

Pour réduire vos facture d’éclairage, les minuteurs et les détecteurs de présence restent des valeurs sûres. Fiables, bons marché, polyvalents et parfois connectés, les éclairages intelligents n’ont que des avantages !

8 – Pilotez températures et plages horaires 

Votre espace client BILL-e est un excellent outil pour un pilotage de premier niveau des factures et des consommations. Dans votre établissement, un pilotage fin des températures et plages horaires est bénéfique pour votre budget, l’environnement et le confort des occupants ! Il existe des systèmes de monitoring (pilotage énergétique simples pour l’énergie : capteurs énergétiques sans fils, alertes automatiques, widgets, etc).

9 – Consommez moinsavec les ampoules LED

Elles ont une longévité incroyable, elles consomment peu et sont très performantes. En plus de consommer moins, elles ouvrent droit au dispositif CEE sous certaines conditions. Passer aux lampes à LED pour vous éclairer est toujours une bonne idée.

10 – Optimisez vos process en misant sur le digital 

De la simple facture en PDF, disponible sur votre espace client BILL-e, au système complet d’EDI, la dématérialisation se conjugue au présent et représente aussi un engagement efficace en faveur de l’environnement.

Faire de la réduction des consommations d’énergie un véritable projet d’entreprise : 

11 – La mobilité durable pour tous 

Il existe à présent une quantité si importante de solutions de mobilité verte qu’il y en a forcément au moins une qui est adaptée aux besoins de votre activité professionnelle. Vous pouvez étudier les systèmes de bornes de recharges à installer pour faire le plein en toute autonomie de vos véhicules électriques, ou encore la croissance forte des solutions de bioGNV.

12 – Quoi de mieux que l’énergie solaire ? 

Pour votre électricité, il existe désormais des solutions lumineuses pour produire et autoconsommer l’énergie fournie par le soleil. Les aspects techniques et financiers sont parfaitement rodés, prenez contact dès maintenant pour lancer vos chantiers.

13 – Pensez au gaz vert, le biométhane 

C’est aussi le bon moment pour engager une réflexion autour du biométhane. Ce gaz vert au service de l’économie circulaire est une énergie dont la production et la consommation s’inscrivent dans un cercle vertueux et profitable à tous.

14 – L’importance du diagnostic 

Le diagnostic d’une installation ou de la situation thermique du bâtiment (et de son isolation) est un préalable indispensable pour initier une démarche d’optimisation. Cette phase permet d’identifier les gisements d’économie et d’anticiper dès cet hiver un projet dont les travaux débuteraient l’été 2022.


Prenez contact et parlons performance énergétique !