J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Bien préparer votre appel d’offres d’achat d’électricité

Publié le 29 janvier 2016 à 14h27Mis à jour le 17 octobre 2019 à 15h00

Vous bénéficiez d’une offre transitoire de fourniture d’électricité ? Vous avez jusqu’au 30 juin pour lancer votre consultation. Pour en tirer le meilleur profit, nous vous rappelons les points clés à bien étudier dans votre cahier des charges.

 

Dernière échéance pour les tarifs « Jaunes » et « Verts » : 30 juin 2016

  • Si vous avez basculé automatiquement sur une offre par défaut d’une durée de 6 mois chez votre fournisseur historique (contrat de transition), alors au 30 juin prochain, vous devrez avoir souscrit un contrat en offre de marché chez le fournisseur de votre choix. Dans le cas contraire, la fourniture d’électricité sera interrompue !

Le bon timing

  • En plus de consulter pour vos Tarifs Jaunes et vos Tarifs Verts, pensez à intégrer les Tarifs Bleus pour éviter de vous disperser entre plusieurs fournisseurs et profiter ainsi pleinement de la compétitivité des offres de marché.

Bon à savoir : si vous êtes déjà en offre de marché pour les Tarifs Jaune et Vert, vous pouvez lancer une consultation sur les Tarifs Bleus pour aller jusqu’au bout de votre démarche de maîtrise des dépenses d’électricité.

Les clés pour un appel d’offres efficace

Commencez par recenser les données de consommation :

  • Qualifiez votre patrimoine selon les usages d’électricité (bâti, éclairage public, etc.) ;
  • Listez exhaustivement les points de consommation avec leur typologie (compteur à index ou à courbe de charge) et leurs données de consommation (index ou point 10 minutes, type de TRV et puissances souscrites) ;

Élaborez votre stratégie d’achat

  • Choisissez votre mode de consultation : il s’avère souvent intéressant d’opter pour un contrat cadre avec des marchés subséquents pour l’achat d’électricité ;
  • Prenez en compte la valeur technique des offres pour les comparer efficacement : optez pour une pondération des critères de l’ordre de 60 à 70 % pour le prix et de 30 à 40 % pour la valeur technique ;
  • Définissez la durée du contrat la mieux adaptée à votre contexte (par exemple, 2 à 3 ans) ;
  • Choisissez avec soin la formule de prix (prix fixe ou prix indexé) ;
  • Vérifiez que vous bénéficiez de tous les services nécessaires, dans le domaine technique ainsi qu’en matière de gestion (outils pour suivre et piloter vos consommations…) ;

Fournisseur performant d’électricité dans le monde de l’énergie, ENGIE est à vos côtés pour vous aider à préparer au mieux votre consultation. Demandez conseil à votre interlocuteur commercial.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen