J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Comment faire – facilement – des économies d’énergie ?

Publié le 16 juin 2015 à 11h40Mis à jour le 19 mars 2018 à 14h02

immeublesLes travaux de copropriété ne nécessitent pas toujours une mise en œuvre lourde et complexe, ni une durée très longue. Certaines actions, gestes ou solutions, permettent de réduire rapidement et sans grands frais les factures énergétiques des copropriétaires. À partager sans modération autour de vous !

Des économies à l’échelle des appartements

Pour réaliser des économies d’énergie en copropriété, il est possible de réduire ses charges de chauffage et d’eau chaude sanitaire par des actions simples, décidées individuellement par chaque copropriétaire et donc rapides à mettre en œuvre.

Ces actions sont peu onéreuses, voire gratuites !

Voici quelques exemples d’économies rapides :

  • la pose ou le remplacement de robinets thermostatiques sur les radiateurs pour régler la température dans chaque pièce, avec si possible un pilotage à distance via un thermostat connecté ;
  • la pose d’un réducteur de débit sur les robinets d’eau chaude sanitaire, grâce auquel le gaspillage d’eau est réduit.

Tous ces travaux se gèrent individuellement, avec un plombier, professionnel du gaz (PG) pour les parties liées au chauffage.

Les écogestes à connaître

Vous pouvez aussi, et sans aucun frais, réduire votre consommation par quelques gestes simples :

  • fermer les volets de toutes les pièces de l’appartement la nuit permet d’économiser jusqu’à 2 % sur sa facture de chauffage ;
  • aérer les pièces en ouvrant les fenêtres… mais en pensant à fermer le radiateur ;
  • baisser  d’1 °C de la température de chauffage peut permettre de réaliser jusqu’à 7 % d’économie. La température idéale est de 19 °C dans les pièces à vivre et 17 °C dans les chambres ;
  • mettre votre chaudière en position « été » ou « eau chaude seule » fait économiser 250 kWh d’électricité, soit environ 10 % du poste d’électricité spécifique pour une habitation moyenne.
  • calorifuger vos tuyaux d’eau chaude apporte jusqu’à 3 % d’économies sur votre chauffage.

Enfin, l’entretien annuel de votre chaudière (obligatoire) peut vous permettre de  réaliser jusqu’à 10% d’économies sur le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Des démarches communes, à l’échelle de la copropriété

Il est également possible d’engager des actions plus globales, en agissant sur le bâtiment ou sur la chaufferie. Les investissements sont certes plus élevés, mais ils ouvrent droit à des aides publiques lorsqu’ils sont réalisés par des professionnels labellisés RGE.C’est justement le cas d’ENGIE qui peut réaliser chez vous des travaux sur le bâti (isolation de combles, isolation plancher bas pour les parties communes, …) comme sur le système de chauffage (calorifugeage réseau et équilibrage de réseau pour les parties communes, régulation avec optimiseur de relance au niveau de la chaufferie, etc.).

Une étude préalable doit être réalisée afin de déterminer si le potentiel d’économies d’énergie est réel.

Découvrez nos solutions travaux

Financement : Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) liés à des travaux de rénovation énergétique éligibles peuvent être rachetés par ENGIE et compléter ainsi le plan de financement de la copropriété. Par ailleurs, nos partenaires financiers proposent des crédits à taux compétitifs pour financer les travaux de rénovation en copropriété.

Votre syndic connaît ces solutions et pourra vous accompagner dans vos décisions. N’hésitez pas à le contacter.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen