J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Éclairage public : dîtes stop à la pollution lumineuse !

Publié le 07 avril 2017 à 09h52Mis à jour le 13 avril 2017 à 10h37

Les parcs d’éclairage des collectivités sont souvent anciens. Energivores, ils sont coûteux pour les finances locales et sont également source d’une pollution lumineuse intempestive. Leur rénovation est un levier encore trop peu exploité par les collectivités. Pourtant des solutions technologiques innovantes existent : au sein du Groupe ENGIE, elles sont portées par ENGIE Ineo. Des économies sont également possibles en délaissant le tarif réglementé au profit d’une offre de marché.

 

L’éclairage public, un enjeu dont les collectivités se saisissent

icone courbeOptimiser l’éclairage public devient un enjeu majeur dans les territoires. Les marges de progrès sont importantes puisque le nombre de « points lumineux » et la quantité de lumière émise n’ont cessé d’augmenter en France ces vingt dernières années. Elles résultent en des consommations d’énergie élevées et une pollution lumineuse qui impacte à la fois la population, le paysage et les écosystèmes.

 

icone médailleSi la lumière reste bien sûr un service indispensable, concevoir cet éclairage en fonction des usages réels est un sujet qui fait de plus en plus l’objet d’étude par les collectivités. Ainsi, quelque 570 communes en France sont déjà labellisées « villes et villages étoilés », une reconnaissance obtenue lors d’un concours annuel organisé par l’ANPCEN[1].

 

Les solutions lumière innovantes d’ENGIE Ineo

La rénovation du parc lumineux d’un territoire et la mise en place de technologies innovantes permettent aux collectivités de réduire leur facture énergétique associée, d’améliorer le bien-être et la sécurité des habitants et de sublimer leur patrimoine architectural.

icone listeENGIE Ineo, filiale d’ENGIE, accompagne les acteurs locaux pour construire un projet d’éclairage durable. Elle intervient sur la rénovation, l’exploitation, la maintenance et le financement de plans lumières à haute performance énergétique.

 

icone courbe descendanteUn plan lumière efficient peut permettre aux villes de réduire leur consommation énergétique liée à l’éclairage urbain jusqu’à 70 %, et apporter aux citoyens plus de confort et de sécurité au quotidien. ENGIE Ineo conseille les collectivités en fonction de la nature de leurs projets et les accompagne pour tous type de plan lumière ou de mise en valeur du patrimoine.

Les solutions sont plurielles : luminaires à LED équipés de détecteurs de présence, sources lumineuses à variation de puissance, balisages solaires autonomes, abaisseurs de tension, réduction de la nuisance lumineuse, optimisation de la production lumineuse des installations ou encore adaptation de l’éclairage aux besoins et aux usages des habitants (extinction ou réduction à certaines heures du flux lumineux). Quel que soit le schéma d’éclairage retenu, ENGIE s’engage auprès de ses clients en termes d’économies d’énergie du parc sur la durée, de performance et de traçabilité.

 

Tarifs bleus : vous pouvez aussi économiser sur l’éclairage public

icone argentLes tarifs bleus[2] concernent l’essentiel de l’éclairage public et peuvent générer des gains significatifs lorsqu’ils sont mis en consultation. En effet, cette mise en consultation pour basculer vos sites « bleus » en offre de marché vous fera réaliser des économies rapidement et sans investissement. A la clé, une économie possible de 10 500 euros[3] sur 2 ans ! De surcroît, le passage en offre de marché est sans risque grâce à la possibilité de retour au tarif réglementé.

 

En savoir plus

[1] Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne

[2] Les tarifs bleus concernent les sites de puissance inférieure à 36 kVA.

[3] Exemple constaté sur un panel de villes de 3 500 à 8 500 habitants passées en offre de marché chez ENGIE, pour l’Eclairage Public, sur la période octobre 2015-janvier 2016 (économies calculées sur la base des consommations annuelles indiquées par les clients et des prix applicables à la date de prise d’effet contractuelle).

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen