J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Electricité/gaz : c’est le moment d’acheter !

Publié le 29 janvier 2015 à 10h42Mis à jour le 31 août 2016 à 10h50

ampoule et graphiqueLes prix sur les marchés de l’électricité et du gaz sont actuellement à des niveaux très bas. La conjonction d’un hiver doux, avec des prix du pétrole divisés par deux en moins d’un an, un retrait de la demande, et des moyens de production en bonne marche constituent les principales causes de ces niveaux faibles de prix. Pour tous ceux qui peuvent le faire, c’est donc le moment de faire jouer la possibilité de fixer ses contrats de livraison.

Ainsi, les prix sur les marchés à terme (forward) de l’électricité sont au plus bas depuis près de 10 ans, autour de 38 euros par MWh. Un chiffre bien en-deçà du prix Arenh (Accès réglementé au nucléaire historique), pour l’heure maintenu à 42 €/MWh. La conjoncture, avec un hiver doux qui perdure, pour l’heure, une production élevée de renouvelables et des prix bas sur les combustibles (charbon, pétrole, et désormais gaz) est actuellement favorable aux achats. En outre, les offres pour 2016, 2017 et même 2018 sont d’ores et déjà disponibles. Pour 2016, en fin de semaine dernière le prix Baseload sur la bourse de l’électricité EEX était de 37,44€/MWh, pour 2017, de 37,73 €/MWh et pour 2018, de 38,23 €/MWh. Sans préjuger des évolutions futures, c’est donc le moment d’acheter votre électricité pour ces échéances. De surcroît, avec la fin des TRV d’électricité en 2015, vous pouvez anticiper dès à présent en bénéficiant des prix de marché actuels et éviter ainsi le risque d’embouteillage à la fin de l’année !

La meilleure offre aujourd’hui consiste désormais à s’adosser sur le prix de marché, pour des contrats de un an à trois ans, afin de bénéficier de ces prix historiquement bas. Et si d’aventure, le prix Arenh redevenait attractif, vous auriez l’occasion au cours de votre contrat de choisir cette option. Le meilleur des deux mondes est donc aujourd’hui à votre portée. Contactez votre Responsable de Comptes habituel, qui vous donnera toutes les informations nécessaires et le meilleur moment pour basculer.

Pour le gaz, et pour les clients dont l’offre le permet, la situation est similaire, avec des prix de marché qui atteignent un point bas également pour les échéances futures. La part d’indexation sur le prix du pétrole joue à plein, alors que les stockages sont à peine entamés par la douceur hivernale. Le prix à terme (calendrier 2016) sur le marché TTF mais aussi sur le PEG français ont ainsi reculé d’environ 20% par rapport à début 2014. Pour les clients disposant d’un contrat indexé sur le marché gaz PEG, c’est le moment de fixer une partie des volumes notamment sur les échéances 2016. Ceux ayant souscrit un accès à la plateforme de fixation Fix-by-click ont la possibilité de fixer ces volumes de manière simple et autonome. N’hésitez donc pas là aussi de contacter votre commercial qui saura répondre au plus près de vos besoins.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen