J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

ENGIE au côté des Territoires à énergie positive

Publié le 05 mars 2015 à 16h05Mis à jour le 31 août 2016 à 10h51

immeuble eclairage

Après 5 mois d’instruction, les dossiers des lauréats de l’appel à projets « Territoires à énergie positive » ont été dévoilés le 9 février dernier.

CE QU’IL FAUT SAVOIR DE CET APPEL A PROJET

Cet Appel à Projet, inscrit dans les chantiers fixés comme prioritaires par Ségolène Royal, découle de  3 fortes ambitions :

  • La construction d’un « nouveau modèle économique et écologique français »
  • « Une démarche de projet territorial ET une stratégie d’expérimentations innovantes »
  • Une démarche labellisée dans une logique de complémentarité avec le label EcoQuartier

L’objectif fixé pour les territoires retenus est de réaliser un programme d’actions (associé à des objectifs chiffrés) tendant vers l’aménagement durable des territoires, en se concentrant sur 6 axes d’actions :

  • Le bâti,
  • la mobilité,
  • les stratégies énergétiques (réseaux & production EnR),
  • l’espace public et l’environnement,
  • les projets d’économie circulaire,
  • et les projets innovants d’aménagement & d’infrastructures.

IMPACTS POUR LES TERRITOIRES RETENUS

Sur les 528 candidatures initiales, 212 territoires ont été retenus par le ministère de l’écologie pour faire émerger des démarches territoriales exemplaires en matière environnementale et énergétique. « Ces lauréats représentent plus de 20.000 communes et environ 40 millions d’habitants », a précisé Ségolène Royal, ministre de l’écologie, lors de la conférence de presse.

Les territoires retenus intègreront un réseau communautaire et leur projet bénéficieront d’un appui financier  de 5 mille et 2 millions d’euros, « en fonction de la qualité et de la contribution aux objectifs du projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte ».

Ces aides ont pour but de financer des actions d’ingénierie, d’accompagner et de faciliter l’émergence de projets opérationnels.

Le ministère de l’écologie a aussi retenu des « territoires à énergie positive en devenir », qui pourront également bénéficier d’une aide financière et technique pour compléter leur dossier de candidature, dans le cadre d’un contrat local de transition énergétique.

Le gouvernement vise ainsi la création de 100.000 emplois en trois ans, notamment grâce aux programmes de rénovation énergétique des bâtiments, objectif premier de l’appel à projets. Le ministère de l’écologie entend aussi dynamiser le transport propre (renouvellement des flottes publiques, déploiement de bornes de recharge, construction de pistes cyclables) et l’économie circulaire.

ENGIE  VOUS AIDE DANS VOS DEMARCHES !

ENGIE propose depuis 2 ans la démarche TERR’INNOVE pour aider les territoires à structurer leur feuille de route sur les principaux volets de cet AP national et dans une dynamique d’actions :

En mettant en œuvre notre démarche Terri’Innov, nos experts vous aident à concevoir un programme d’actions concrètes avec des objectifs chiffrés à moyen et long termes telles que :

  • Matérialiser votre engagement
  • Amorcer la concertation sur votre territoire, avec notamment un énergéticien
  • Disposer d’une méthode qui a fait ses preuves pour démarrer rapidement
  • Disposer d’une première quantification des objectifs et d’un 1er plan d’action sur l’essentiel des thèmes

Un véritable « plus », avant d’engager la nécessaire concertation des parties prenantes !

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen