J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Les prix du gaz et de l’électricité en Europe

Publié le 30 juin 2015 à 16h41Mis à jour le 21 juillet 2016 à 17h07

drapeau europe

Eurostat, l’agence européenne de la statistique, vient de rendre publics les prix de l’électricité et du gaz pour les consommateurs industriels sur le second semestre 2014. L’occasion de tordre le cou à quelques idées reçues.

D’abord, pour l’électricité, Eurostat constate que pour les consommateurs industriels(entre 500 et 2000 MWh par an), les prix moyens de l’électricité ont régressé entre le second semestre 2013 et le deuxième semestre 2014 dans 20 pays sur les 28 de l’Union européenne (mais l’étude prend aussi en compte la Norvège, l’Islande, la Suisse, la Turquie et les pays des Balkans).

Le prix moyen sur l’Union européenne s’établit à 120 euros par MWh, TVA et taxes recouvrables exclues. L’agence européenne signale que c’est en Bosnie que les prix sont les plus bas, alors qu’ils sont les plus haut à Chypre. En Allemagne, le prix atteint les 151 €/MWh. Un prix à comparer à celui enregistré en France : 91 €/MWh. Un chiffre qui place le prix français dans le dernier tiers des pays de l’UE, même si la France fait partie des pays où le prix a progressé entre les seconds semestres de 2013 et de 2014 (+6%). 

En outre, le différentiel avec l’Allemagne (quatrième pays le plus cher d’Europe) repose à la fois sur un différentiel de taxes (plus de trois fois plus importantes outre-Rhin) mais aussi sur des coûts liés au réseau (17 €/MWh en France, contre 29 €/MWh en Allemagne), alors que le coût de la part énergie est le même. L’agence européenne signale que c’est en Allemagne que les taxes non recouvrables sont les plus élevées, représentant 47% du prix total.

Pour le gaz, le constat est similaire. Le prix moyen du gaz pour les clients industriels a baissé dans 21 des 28 pays de l’UE, pour s’établir à 37 €/MWh, avec un recul particulièrement fort en Allemagne (-16%). Reste que le prix en France, où la baisse n’a atteint qu’un peu plus de 2%, demeure inférieur à celui enregistré Outre-Rhin, à 38€/MWh, contre 40 €/MWh. A noter que c’est en Belgique que le prix est le plus bas dans l’UE28, avec 29 €/MWh.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen