J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Mettez du soleil dans vos bâtiments !

Publié le 02 juin 2015 à 11h58Mis à jour le 31 août 2016 à 14h12

panneaux photovoltaiques soleil couchant

L’énergie solaire est de retour ! Anticipant l’adoption du projet de loi sur la transition énergétique, la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a publié, le 20 mars dernier, un appel d’offres portant sur la réalisation d’installations photovoltaïques sur le bâtiment. Leur puissance unitaire devra être comprise entre 100 et 250 kWc. La puissance cumulée maximale ne devra pas excéder 120 MWc.

Scindé en trois périodes de candidature*, cet appel d’offres simplifié entend promouvoir deux types de dispositifs :

  • d’une part, les centrales photovoltaïques fixées sur des toitures de 900 à 2 000 m2 (soit 650 à 1 750 m2 de surface de panneaux) ;
  • d’autre part, les ombrières ; bien conçue, une installation de 250 kWc peut ainsi ombrager près de 150 places de parking.

Pourquoi construire une centrale photovoltaïque ?

Parce que c’est simple et intéressant, à tout point de vue. Les équipes d’ENGIE prennent intégralement en charge le dossier :

  • tiers-investissement par ENGIE,
  • obtention des autorisations administratives,
  • sélection d’installateurs locaux qualifiés RGE,
  • utilisation de matériels français,
  • réception du chantier,
  • accompagnement de la commission de sécurité,
  • formation des services techniques au photovoltaïque,
  • formation sur site à la sécurité liée l’installation,
  • exploitation de la centrale.

Doter un collège ou un bâtiment public d’une centrale photovoltaïque, c’est rénover la toiture, bénéficier de son entretien et de la maintenance de l’installation pendant deux décennies au moins. C’est aussi valoriser le bâtiment et lui apporter une touche de modernité.

En complément de cette centrale, ENGIE pose un deuxième générateur dédié à l’autoconsommation d’électricité du site. Le choix de l’autoconsommation devient une solution intéressante qui répond aux enjeux de la transition énergétique et aux nouvelles normes de basse consommation.

Déployer des ombrières solaires, c’est installer un mobilier urbain esthétique qui valorise un espace public. Mieux, cette source d’électricité verte peut alimenter des bornes de recharge de véhicule électrique.


*

  • 1ère période : du 22 mai 2015 au 21 septembre 2015
  • 2ème période : du 22 septembre 2015 au 21 janvier 2016
  • 3ème période : du 22 janvier 2016 au 20 mai 2016

 

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen