J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, une industriel, un syndic de copropriété :

0969365951 Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

0969360921 Appel non surtaxé
Menu

Adaptation de la France au changement climatique : un nouveau plan national et des premières pistes d’action envisagées

Après une année de réflexion et de concertations, la France vient de rendre public les premières pistes de son nouveau plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC). Au sommaire : une trentaine de bonnes pratiques et de conseils pour mieux faire face au changement climatique.

Le PNACC : un appui pour mieux aborder la transition énergétique

 Enclenchée à la fin des années 1990, la démarche d’adaptation nationale vise à limiter les impacts du changement climatique sur les activités socio-économiques et sur la nature.

L’objectif de ce nouveau plan national est de permettre à tous (particuliers, pouvoirs publics, territoires, acteurs économiques, etc.) de mieux aborder le virage de la transition énergétique dans un contexte de changement climatique important. Il a été élaboré dans une large concertation, mobilisant les différents secteurs d’activités et la société civile.

Six groupes de travail ont été constitués et ont remis leurs premières pistes de réflexion au mois de juillet 2017 :

  • Gouvernance : projets de normalisation à l’échelle nationale et mise en place de règles pour favoriser la transition énergétique des territoires.
  • Prévention et résilience : divers travaux d’aménagement des territoires pour renforcer la résilience face aux risques naturels.
  • Adaptation et préservation des milieux : actions pour préserver la diversité biologique et les écosystèmes (notamment les ressources en eau).
  • Connaissance et information : sensibilisation des populations, en incluant notamment les enjeux d’adaptation au changement climatique dans les programmes scolaires.
  • Filières économiques : prise en compte du changement climatique dans l’analyse des risques économiques et financiers.
  • Action internationale : renforcement du rôle moteur de la France dans la lutte contre le réchauffement climatique à l’échelle mondiale.

Ces six axes d’action ont été pensés dans la perspective d’une hausse de température limitée à 1,5 voire 2°C par rapport au XIXe siècle.

Le dialogue entre les différentes parties prenantes devrait se poursuivre tout au long du deuxième semestre 2017, avec de nouvelles pistes de réflexion à la fin de l’année.

Politique nationale d’adaptation au changement climatique

 

 

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire

Adaptation de la France au changement climatique : un nouveau plan national et des premières pistes d’action envisagées
Evaluez cet article