J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Quand le solaire se veut humanitaire

Publié le 30 octobre 2017 à 15h42Mis à jour le 15 novembre 2017 à 17h48

Des lycéens dans une école. Quoi de plus naturel ? Si ce n’est que ces élèves en terminale scientifique sont originaires de Picardie. Et que l’établissement scolaire se situe à Syer Peulh, un petit village situé dans le nord du Sénégal.

Opération humanitaire

Avec le soutien financier et technique d’ENGIE, les étudiants français sont en mission pour électrifier l’école de leurs coreligionnaires sénégalais. D’une durée d’une semaine, cette véritable opération humanitaire a été couronnée de succès.

Améliorer les conditions d’étude

Malgré des conditions de travail éprouvantes (la chaleur était souvent suffocante), le bâtiment a reçu en quelques jours son système électrique, des panneaux photovoltaïques et des luminaires, intérieurs et extérieurs. De quoi améliorer sensiblement les conditions d’études des écoliers de Syer Peulh.

Accès à l’électricité

En Afrique sub-saharienne, moins de la moitié des habitants restent plongés dans le noir à la nuit tombée, estime un récent rapport de l’agence internationale de l’énergie. Peu chers, faciles à poser et à entretenir, des kits photovoltaïques pourraient permettre à 70% des ruraux africains d’accéder enfin à l’électricité.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen