J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Un éco-quartier francilien chauffé à la géothermie

Publié le 09 octobre 2017 à 12h09Mis à jour le 15 novembre 2017 à 17h15

Les habitants du nouvel éco-quartier d’Ivry-sur-Seine (94), baptisé Ivry-Confluence, sont chauffés avec les calories du sous-sol. En effet, le 4 octobre a été inauguré la centrale à géothermie d’Ivry Confluences.

1 100 mètres de profondeur

D’une puissance de 10 MWth, cette installation puise l’eau naturellement chaude (66 °C) de la nappe du Dogger, à plus de 1 100 mètres de profondeur. La centrale distribue chaleur et eau chaude sanitaire à 12 500 équivalent-logements. Évitant l’émission de 11 000 tonnes de CO2 par an : l’équivalent des rejets annuels de 8 700 voitures.

Multi-connecté

Connecté aux deux réseaux de chauffage urbain existants, le système géothermique d’Ivry Confluences fourni 45% de l’énergie renouvelable distribuée, voire 67% lorsqu’il sera raccordé au réseau de chaleur de la CPCU, alimenté pour moitié en énergies renouvelables et de récupération.

Le recours majoritaire à des énergies renouvelables et de récupération fait également bénéficier les usagers d’un taux réduit de TVA à 5.5%. De quoi faire baisser le montant de leurs factures d’énergie.

28 millions d’investissements

Porté par ENGIE Réseaux, le programme Géotelluence a nécessité un investissement de 28 millions d’euros, dont 6 millions ont été apportés par le Fonds Chaleur de l’Ademe et la région Île-de-France.

Le contrat de délégation de service public a été attribué à Géotelluence pour une durée de 22 ans.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen