J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

CEE Précarité : une opportunité de rénovation à moindre coût

Publié le 20 avril 2016 à 10h04Mis à jour le 21 juillet 2016 à 15h41

immeubleDepuis le 1er janvier 2016, les CEE Précarité visent à réduire les consommations d’énergie des logements occupés par des ménages en situation de précarité énergétique. Une obligation qui comporte aussi des avantages pour vous.

Les fournisseurs d’énergie sont soumis à une nouvelle obligation de Certificats d’Economie d’Energie (CEE) Précarité entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

Comment tirer parti de cette nouvelle exigence réglementaire, qui porte sur la période 2016-2017 ?

Les CEE Précarité, qu’est-ce que c’est ?

  • Dans le cadre de la loi sur la Transition Energétique pour une Croissance Verte adoptée en août 2015 et en application depuis le 1er janvier 2016, les CEE Précarité sont obtenus grâce à des travaux d’économie d’énergie sur les logements occupés par des ménages précaires selon les seuils définis par l’Agence nationale de l’habitat.
  • Selon le même principe que les CEE, ils constituent un dispositif supplémentaire, dont les obligations viennent s’ajouter à celles des CEE « classiques ».
  • En tant qu’opérateur « Obligé », ENGIE peut vous accompagner et contribuer au financement des travaux de rénovation énergétique.

Des avantages pour vous, bailleurs sociaux

  • Porteurs d’un « second souffle » pour la période en cours, les CEE Précarité vous incitent à poursuivre voire accélérer les opérations de rénovation énergétique sur votre patrimoine avec la contribution financière des Obligés.
  • Isolation des bâtiments (toiture, murs, planchers), installation d’une chaudière à condensation, remplacement des fenêtres, mise en place de variateurs de vitesse sur une pompe : autant de travaux pouvant être éligibles aux CEE Précarité depuis l’entrée en vigueur de la 3e période.
  • Au-delà de l’aide au financement de travaux que vous procure ce dispositif, vous bénéficiez d’un double avantage : vous valorisez votre patrimoine immobilier tout en diminuant l’impact environnemental et les consommations d’énergie de vos bâtiments.