J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Transition énergétique

Publié le 12 mars 2020 à 14h54Mis à jour le 18 septembre 2020 à 15h59

La transition énergétique désigne le passage d’une production énergétique issue de ressources fossiles à un modèle basé sur les énergies renouvelables.

Cette transformation fait partie d’un changement de plus grande ampleur : la transition écologique.

 

La transition énergétique : un concept fort pour un changement de paradigme

Aujourd’hui au coeur des enjeux, le concept de “transition énergétique” est un véritable changement de paradigme. Il s’agit d’une transformation en profondeur de notre système de production, de distribution et de consommation d’énergie, pour qu’il devienne plus durable.

Leader de la transition énergétique, le Groupe ENGIE oeuvre chaque jour à cette transformation d’envergure, notamment grâce à deux stratégies : le recentrage sur les énergies bas carbone et les services à l’énergie.

La transition énergétique fait la part belle à l’efficacité énergétique, aux énergies vertes ou énergies bas carbone, et tend vers un abandon progressif des énergies fossiles et nucléaires. Elle repose ainsi sur un meilleur équilibre du mix énergétique français.

 

Ces dernières années, plusieurs innovations et perfectionnements technologiques ont rendu possible la transition énergétique, comme les panneaux photovoltaïques. De nombreuses décisions ont aussi été prises localement à l’international pour concrétiser ces objectifs, telle que la loi de Transition Énergétique en France depuis 2015.

 

Pourquoi amorcer la transition énergétique ? 

Force est de constater que notre modèle énergétique s’essouffle. L’utilisation majoritaire de ressources fossiles impacte directement sur le réchauffement climatique et incarne une véritable menace pour nos écosystèmes. Opter pour un mix énergétique plus propre permettra de réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

D’autre part, privilégier les énergies durables est aussi un moyen d’accroître son indépendance énergétique et de renforcer sa compétitivité. Dans le cas de la biométhanisation, par exemple, il devient possible de capitaliser sur nos propres déchets.

Enfin la transition énergétique représente un enjeu sanitaire puisqu’elle aura pour effet de réduire les polluants présents dans l’air et de limiter le recours à l’énergie nucléaire.

 

En France, la loi de transition énergétique

En France, les objectifs en matière de transition énergétique se sont concrétisés officiellement par la promulgation, le 17 août 2015, de la Loi n° 2015-992 relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

Avec des objectifs complémentaires (santé publique, lutte contre le réchauffement, protection de la biodiversité), ce texte marque une impulsion historique en faveur de la transition énergétique.

Il a aussi posé des objectifs chiffrés clairs pour les prochaines années à venir :

  • une augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique pour atteindre 40 % de la production d’électricité en 2030,
  • une réduction des émissions de GES de 40 % en 2030,
  • une réduction de la consommation d’énergies fossiles de 30 % d’ici à 2030, ainsi qu’une réduction de 50% du nucléaire dans le mix énergétique,
  • une réduction de la consommation d’énergie globale de 20 % d’ici à 2030 et de 50 % d’ici 2050.

 
31 mars 2016

ENGIE accélère sa transformation pour être leader de la transition énergétique

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen