J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé
Transition énergétique Energy management Entreprises

Eco-gestes et actions d’économie d’énergie : le duo gagnant dans le secteur tertiaire

Publié le 28 septembre 2022 - Par
Partagez sur

L’heure n’est plus à la théorie, ni aux alertes, et encore moins aux discussions quant à l’urgence d’agir pour baisser nos consommations d’énergie. Premier volet d’un dossier complet sur les  leviers à actionner par secteur d’activité, partageons ici les actions simples à mettre en place dans les activités tertiaires pour mieux appréhender l’hiver à venir.

Des calories bien dosées pour un chauffage juste :

Le chauffage représente près de 50% des consommations d’énergie au bureau. Vous obtiendrez des premiers gains en veillant aux points suivants :

  • Dégager les ou tout autre systèmes de chauffage pour favoriser la bonne diffusion de la chaleur
  • Fermer les portes qui communiquent avec les espaces peu ou pas chauffés
  • Fermer les stores ou volets la nuit
  • Eteindre les systèmes de chauffage avant d’aérer

Du bon sens qui relie aussi les occupants entre eux, et créera une dynamique collective en faveur d’une activité moins énergivore. D’autant qu’avec les différents dispositifs de télétravail, tout élément de cohésion est bienvenu.

Pour économiser davantage sur le poste chauffage, des actions d’économie d’énergie plus techniques méritent une attention particulière :

  • L’adaptation des températures : s’assurer qu’il y a bien des températures raisonnables et différentes entre les périodes d’occupation et d’inoccupation
  • Le pilotage : les systèmes de pilotage ne manquent pas, et assurent la mise sous contrôle des températures de consignes en fonction de l’occupation de vos locaux.
  • L’adaptation à vos systèmes existants : pour limiter les coûts, la plupart des dispositifs d’amélioration de la performance des systèmes de chauffage sont compatibles avec vos installations. C’est le cas par exemple des robinets thermostatiques.

Enfin, si vous êtes occupants de locaux chauffés au gaz naturel  par une chaudière, pour maintenir ses performances l’entretien annuel est un facteur essentiel et obligatoire. Mais si les performances de celle-ci ne sont plus suffisantes ou dans le cas d’une installation vieillissante, la chaudière à condensation est incontournable avec un gain de près de 40% sur vos consommations par rapport à une machine standard.

L’éclairage peut aussi être optimisé :

On ne trouve plus de vieilles lampes à incandescence sur le marché, pour autant l’éclairage des espaces de travail présente encore des opportunités d’optimisation. Autant de gestes simples qu’on appliquerait volontiers chez soi, donc assez simples à transposer sur son lieu de travail :

  • Profiter au maximum de l’éclairage naturel, gratuit et chaleureux, en libérant les bords de fenêtre de tout obstacle et en maximisant la proximité des postes de travail avec celles-ci
  • Engager vos collaborateurs avec une signalétique « maison » : si votre entreprise recommande avec des affichettes d’éteindre la lumière des salles que l’on quitte, l’appropriation de la démarche s’en trouvera améliorée
  • Vous pouvez, enfin, installer des interrupteurs à déclenchement et extinction automatique dans les espaces fréquentés ponctuellement dans la journée.

Simples, facilement décentralisables sur vos différents établissements, ces gestes à priori basiques limiteront les dépenses inutiles : une économie de 10 minutes pour une salle de réunion éteinte 3 fois par jour au bon moment, c’est en 1 an une économie d’une semaine de fonctionnement 24h/24 de ce même éclairage.

Les usages dématérialisés, sources concrètes d’économies :

Les objectifs « activité sans papier » ne doivent pas servir d’écran de fumée aux consommations non maitrisées des dispositifs informatiques. Celles-ci représentent en moyenne 21% des consommations globales d’électricité d’une entreprise tertiaire.

Aussi, la réduction constante de la taille des ordinateurs crée un sentiment d’optimisation naturel de leur usage, or il y a de sérieuses pistes d’amélioration :

  • La mise en veille de vos appareils ou leur extinction complète le soir ou le temps de déjeuner, c’est 11 % d’ économies de fonctionnement
  • Pour les appareils partagés, même combat : inutile de laisser les imprimantes allumés la nuit ou le week-end.
  • Sous les bureaux occupés partiellement se terrent des mystères, notamment des chargeurs branchés en permanence pour rien.

L’empreinte environnementale des systèmes digitaux vient compléter cette liste. Par exemple, notre site internet est consultable en mode sombre , plus agréable pour nos yeux comme pour la planète. A compléter avec le  même mode par défaut sur vos différents appareils si possible.

Une définition pour conclure ?

agir \a.ʒiʁ\ 2ème groupe \ intransitif, et pourtant essentiel à notre transition énergétique.

Agissons ensemble avec ces premières recommandations et prenez contact avec vos interlocuteurs habituels pour engager vos projets d’amélioration de la performance énergétique de vos établissements.

Prenez contact et parlons de vos projets !

 

 

 

Partagez sur