J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, une industriel, un syndic de copropriété :

0969365951 Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

0969360921 Appel non surtaxé
Alpenergie Espace client
Menu

Développement durable : l’entreprise Pocheco a pris le pli

L’entreprise Pocheco a été désignée lauréate dans la catégorie « Efforts durables ».

Cécile Jacquens, de l’équipe Énergie de Pocheco, nous explique la démarche de cette PME nordiste très engagée.

 

pocheco

Parce qu’il n’y a pas de petites actions pour la préservation de notre planète et que agir en faveur d’un monde durable c’est aussi l’affaire des entreprises, Paris Match et ENGIE Entreprises & Collectivités ont organisé les 1ers Trophées « C’est aussi ma Terre » pour récompenser les initiatives environnementales les plus remarquables des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI).

L’entreprise Pocheco a été désignée lauréate dans la catégorie « Efforts durables ». Cécile Jacquens, collaboratrice de l’équipe Énergie de Pocheco et du bureau d’études OUVERT, nous explique la démarche de cette PME nordiste très engagée.

Pourquoi avoir participé à ces Trophées ?

icone enr

ENGIE, qui est notre fournisseur d’électricité, nous a sollicités et nous avons bien volontiers participé pour partager notre expérience et rencontrer d’autres entreprises engagées dans cette démarche. Il nous semble important de montrer qu’il est possible de changer les choses et de prendre ses responsabilités, quel que soit le secteur d’activité et la taille de l’entreprise.

De quand date votre engagement pour l’environnement et quel en a été l’élément déclencheur ?

Pocheco est un fabricant d’enveloppes qui fête ses 90 ans cette année. Notre prise de conscience en matière de développement durable date de 1997, sous l’impulsion de notre Président, Emmanuel Druon. Cette année-là, l’entreprise était en crise tant sur le plan économique que social et environnemental. Il était absolument nécessaire de changer nos modes de fonctionnement : il en allait de la survie de l’entreprise.

Concrètement, que faites-vous pour préserver la planète ?

Nous avons totalement transformé notre façon de produire et de consommer en adoptant un principe que nous appelons ECOLONOMIE et qui repose sur 3 objectifs :

flecheverte

réduire notre impact environnemental,

flecheverte

augmenter notre productivité

flecheverte

et réduire la pénibilité des postes.

Nous utilisons par exemple une matière première durable (la pâte à papier est conçue à partir de résidus récupérés d’éclats de scieries), des encres et des colles sans solvant et récupérons l’eau de pluie collectée en toiture pour l’utiliser dans notre process de fabrication (elle est mélangée aux colles et aux solvants), dans les sanitaires et comme eau de lavage pour les sols et les machines.

Nous avons par ailleurs installé une station de phyto-remédiation pour filtrer l’eau que l’on rejette, via des bambous.

 

Nous avons également un objectif « zéro déchet » d’ici 2020 et l’avons presque atteint : nous utilisons par exemple nos palettes en fin de vie, lorsque nous ne pouvons plus les réparer, comme bois de chauffage pour notre chaudière à bois.

 

Quel rôle jouent les énergies renouvelables dans votre démarche ?

icone_voiture_elecNous cherchons en permanence à optimiser notre consommation énergétique et à favoriser les énergies renouvelables. Notre parc de véhicules professionnels est électrique et nous disposons de 6 bornes de recharge sur le site.

Côté chauffage, nous récupérons la chaleur issue de compresseurs et de pompes pour chauffer une partie des ateliers. Les toitures de notre site sont également utilisées de façon « active » puisqu’elles sont, pour une grande partie, couvertes de panneaux solaires : l’électricité produite, environ 5 % de notre consommation, est injectée dans le réseau.

Et puisque 80 % de nos consommations sont engendrées par nos lignes de production (moteurs, compresseurs, etc.), nous innovons et faisons évoluer nos process. Nous utilisons par exemple des lampes à infrarouge pour sécher la colle sur les enveloppes, moins énergivores que des sécheuses soufflantes traditionnelles.

 

Avez-vous d’autres projets verts ?

Nous sommes sur la bonne voie mais beaucoup de choses restent encore à faire. Nous envisageons notamment l’installation d’une éolienne sur site et visons le « zéro plastique ». Nous testons actuellement des bâches en plastique recyclé pour protéger nos palettes.

De manière plus globale, nous avons la volonté de partager et de transmettre notre expérience au travers de notre bureau d’études OUVERT qui accompagne d’autres entreprises, de notre campus de formation dont la prochaine session portera sur la permaculture ou encore de visites organisées sur notre site.

En vidéo, POCHECO dans « Les heros du climat »

Voir tous les résultats des Trophées « C’est aussi ma Terre »

Pocheco lauréate des Trophées « C’est aussi ma Terre »
5 (100%) 3 votes