J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Electricité verte

Publié le 12 mars 2020 à 14h54Mis à jour le 19 mars 2020 à 11h22

Une électricité verte est une électricité obtenue à partir de sources d’énergies renouvelables.

 

Électricité verte : et si vous vous mettiez au vert ?

On dira d’une électricité qu’elle est verte si la source à partir de laquelle elle est produite est :

  • renouvelable : c’est à dire inépuisable,
  • propre : c’est à dire qu’elle n’émet pas de gaz à effet de serre ou de polluants atmosphériques.

Les sources d’énergies “classiques” que nous utilisions jusqu’à présent, notamment l’énergie fossile, présentent le défaut d’être limitées. Ainsi, leur extraction participe à un appauvrissement des ressources.

De même, leur production a un impact sur le réchauffement climatique en raison des émissions de CO2 qu’elles occasionnent. L’énergie nucléaire pose aussi problème car elle nécessite de gérer les déchets radioactifs qu’elle génère.

C’est pourquoi l’électricité verte est une alternative privilégiée pour impulser la transition énergétique. En 2016, la production d’électricité verte en France était de 16%, chiffre qui devrait grimper à 32% d’ici à 2030.

 

Les “Garanties d’Origine” (GO) pour assurer la traçabilité de l’électricité verte

Garantir que l’électricité consommée est bien verte est un défi. Le traçage des électrons au sein du mix énergétique global n’est physiquement pas possible. Or les offres d’électricité verte sont nombreuses sur le marché, et le fournisseur doit pouvoir prouver que l’électricité qu’il propose est bien verte.

Pour cela, les Garanties d’Origine (GO) ont été mises en place afin de certifier leur traçabilité au niveau Européen et d’apporter plus de transparence pour le consommateur.

En France, chaque GO équivaut à un Mégawattheure (MWh). C’est à la société EEX qu’incombe la délivrance des GO au Registre National des Garanties d’Origines.

 

Comment produire de l’électricité verte ?

Bonne nouvelle : les innovations ne manquent pas en faveur de la transition énergétique, et il existe plusieurs moyens de créer de l’électricité verte. On distingue principalement :

  • L’électricité solaire , source d’énergie verte très intéressante. Que ce soit via un mode de production thermique, photovoltaïque ou thermodynamique, elle permet d’assurer les besoins en eau chaude sanitaire ou en chauffage.

 

  • L’électricité éolienne . Obtenue à partir d’une énergie inépuisable, le vent, l’électricité éolienne est une des énergies qui se développe le plus rapidement en France. Très performante (une éolienne de 2 mégawatts peut produire jusqu’à 4 000 MWh/an), l’électricité éolienne fonctionne grâce à l’énergie cinétique. Utilisée depuis des siècles (notamment grâce aux moulins à vent), l’énergie cinétique fait tourner une turbine qui génère de l’électricité.

 

  • L’électricité hydraulique . Propre et inépuisable, l’hydroélectricité est utilisée depuis la fin du 19ème siècle en France, ce qui en fait une des plus ancienne énergies produite grâce à une ressource nationale. Comme pour l’éolien avec la force du vent, c’est la force de l’eau qui actionne une turbine reliée à un générateur pour produire un courant électrique.

 

  • L’électricité par biomasse . Elle est la source d’électricité verte la plus minoritaire en France (environ 8% de la part de production d’électricité). Cette énergie provient de la transformation par combustion ou méthanisation de la biomasse, c’est à dire de la matière organique présente sur Terre. Ainsi, la chaleur dégagée par la combustion de la biomasse (bois, fumiers, déchets agricoles) produit de la vapeur qui actionne une turbine, générant de l’électricité.
Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen