J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Energie éolienne

Publié le 12 mars 2020 à 14h54Mis à jour le 19 mars 2020 à 11h24

L’énergie éolienne est une source d’énergie renouvelable produite par l’énergie cinétique véhiculée par le vent.

 

L’énergie éolienne, vieille de plusieurs millénaires

L’énergie éolienne est une source d’énergie obtenue grâce à l’action du vent sur les pales d’une éolienne. Elle permet de transformer l’énergie cinétique en énergie électrique ou mécanique. L’énergie éolienne est aujourd’hui une source privilégiée pour générer de l’électricité verte.

Relativement ancienne, l’énergie éolienne tire son nom du dieu grec Éole, maître régisseur des vents. Après le feu, elle est une des énergies les plus anciennes utilisées par l’homme, qui s’en servait pour naviguer à bord de bateaux à voile ou pour moudre le grain dans des moulins à vent.

L’apparition de la machine à vapeur et l’utilisation des énergies fossiles ont entraîné le déclin de l’énergie éolienne. Mais les nouveaux enjeux climatiques et la nécessité de préserver les ressources l’amènent à nouveau sur le devant de la scène.

 

Autant en emporte le vent : l’énergie éolienne au service de la transition énergétique

Comme l’énergie hydraulique ou solaire, l’énergie éolienne est une énergie renouvelable. Et ce, car elle fait appel à une ressource inépuisable : le vent ! Très peu émettrice de gaz à effet de serre, elle est aussi une source d’électricité propre.

Avec une durée de vie d’environ 20 à 25 ans, les éoliennes sont un investissement au long cours. Elles ne laissent aucune trace sur le paysage ni aucun déchet toxique dans la nature lorsqu’elles sont démontées.

Toutefois, si l’énergie éolienne est durable, elle est aussi intermittente. Elle ne peut fonctionner qu’au fil du vent et demeure dépendante des conditions climatiques. Plus le vent sera puissant et régulier, plus l’énergie éolienne sera conséquente. En l’absence de vent, une éolienne ne pourra pas être exploitée.

 

Le fonctionnement de l’énergie éolienne

On distingue deux modes de fonctionnement de l’énergie éolienne :

  • La transformation de l’énergie cinétique en énergie mécanique. C’est l’utilisation la plus ancienne de l’énergie éolienne. On se sert tout simplement de la force du vent pour pomper de l’eau, faire avancer un voilier ou un char, ou encore actionner la meule d’un moulin.
  • La transformation de l’énergie cinétique en énergie électrique. C’est ce mode de production qui est aujourd’hui privilégié dans le cadre de la transition énergétique. Grâce à une éolienne (appelée aussi aérogénérateur) sur terre ou en mer, on génère un courant électrique. Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre article sur le fonctionnement de l’énergie éolienne.

 

En 2019, l’énergie éolienne se portait bien en France, produisant environ 26 100 GWh, soit 5,5% de la consommation électrique nationale. Avec un total de 18 200 emplois, l’éolien est aussi le premier employeur “énergies renouvelables”.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen