J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Cogénération

Publié le 12 mars 2020 à 14h54Mis à jour le 19 mars 2020 à 11h16

La cogénération est une opération qui consiste à produire et à utiliser simultanément de l’électricité et de la chaleur à partir d’une même énergie primaire, et au sein de la même installation.

 

Qu’est-ce que la cogénération ?

Le principe de base de la cogénération est simple. Il s’agit de produire deux formes d’énergie différentes simultanément, le plus généralement chaleur et électricité. En plus d’être produites en même temps, ces deux énergies sont aussi générées au même endroit et depuis la même source. Cette source peut être un combustible fossile (fioul ou gaz naturel) ou un combustible renouvelable (biogaz, ordures ménagères ou biomasse). La production d’énergie par cogénération est avant tout utilisée pour les grands bâtiments qui présentent des besoins de chaleur importants, tels que les hôpitaux.

 

Lutter contre la perte énergétique grâce à la cogénération

La cogénération permet de faire d’une pierre deux coups ! Ainsi, en produisant deux énergies simultanément et en utilisant la même source, on limite au maximum les pertes et on maximise le rendement énergétique d’une action.

Quand ce rendement “chaleur produite” est d’environ 35% à 40% dans une centrale ordinaire, la cogénération atteint les 85%. Cette économie d’énergie est d’autant plus intéressante quand elle concerne les combustibles fossiles qui, n’étant pas renouvelables, permettent d’être exploiter au maximum lors de la production d’énergie, et de limiter les émissions de polluants et gaz à effet de serre.

 

La cogénération en pratique

Pour produire de l’électricité et de la chaleur via cogénération, deux échelles sont possibles :

  • La cogénération à usage domestique comme la micro-cogénération.
    Semblable d’apparence à un lave-vaisselle, une unité de cogénération suffit pour couvrir une bonne partie de la consommation électrique d’un foyer à partir d’une seule source, le gaz naturel. Mais cette technologie (qui peut fonctionner à l’aide d’un moteur Stirling ou de piles à combustibles) n’en est encore qu’à ses balbutiements.
  • Des centrales de cogénération à grande échelle.
    Dans ce cas, la combustion des énergies dégage de la chaleur. Cette chaleur est ensuite utilisée pour chauffer de l’eau et la transformer en vapeur. La vapeur est mise sous pression, entraînant une turbine couplée à un alternateur qui génère de l’électricité.
    Toutefois, ces centrales présentent un point faible : la chaleur est une énergie relativement difficile à stocker et à transporter. La chaleur par cogénération doit donc être produite à proximité du lieu où elle sera consommée.

 

Cogenération gaz :Comment ça fonctionne ?

La cogénération au gaz naturel fonctionne sur un principe très simple. Un moteur est raccordé à un générateur. Celui-ci produit de l’électricité. Ce faisant, il génère de la chaleur dans les cylindres, dans l’huile lubrifiante et dans les gaz d’échappement.

Celle-ci, dans un système de cogénération, n’est pas dispersée dans l’environnement, mais récupérée et convertie en énergie thermique à travers des échangeurs de chaleur.

Ainsi, un système de cogénération permet de créer de l’électricité et de la chaleur. Le tout à partir d’une seule source d’énergie – dans notre cas, du gaz naturel -, ce qui implique économies et réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen