J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Méthanisation : le projet vertueux du GAEC du Bayard

Par Anissa KrimatPublié le 18 février 2021 à 16h55Mis à jour le 05 mars 2021 à 11h13

Souvent produit à partir de déchets agricoles, le biométhane (ou biogaz) est une source d’énergie renouvelable très prometteuse pour l’environnement. Chez ENGIE Entreprises & Collectivités, nous accompagnons nos clients dans leurs initiatives vertes, notamment le projet d’Emmanuel Delommez. Portrait :

Emmanuel, comment avez-vous créé la société GAEC du Bayard et quelles sont vos initiatives en matière d’énergies renouvelables ?

Je représente la SARL GAEC du Bayard, une société familiale de méthanisation située dans le département du Nord. En marge de notre exploitation agricole, nous nous sommes spécialisés dans la valorisation des effluents d’élevage.

Tout a commencé en cherchant une solution pour développer notre exploitation. Nous savions que le lisier produit grâce au fumier rejetait du gaz inutilement. Plutôt que de le laisser s’évaporer dans l’atmosphère, nous avons eu l’idée d’en faire du gaz naturel destiné à être consommé comme n’importe quel combustible.

Avec deux autres associés, nous nous sommes d’abord renseignés auprès de plusieurs fournisseurs d’énergie pour lancer le projet. Finalement, c’est vers ENGIE Entreprises & Collectivités que nous nous sommes tournés. Un projet non sans risque puisque le secteur agricole n’est pas un marché stable et les prix des équipements sont assez élevés. Mais avec le soutien de cet énergéticien, nous avons consolidé notre plan avec un prix garanti sur 15 ans ! Cela nous permet de développer notre exploitation sur le long terme et de poursuivre la valorisation de nos déchets.

 

Quel est le lien entre votre entreprise et la Brasserie du Pays Flamand ?

Il y a deux ans, nous avons rencontré Olivier Duthoit, co-gérant de la Brasserie du Pays Flamand. Un accord avec cette entreprise avait alors été signé dans le cadre de notre projet. L’enjeu était de récupérer leurs déchets pour en faire du biométhane qu’ils consommeront par la suite.

Mais pour faire fonctionner les méthaniseurs, nous avons également besoin d’électricité.

La Brasserie du Pays Flamand a pour ambition très prochainement de faire poser des panneaux photovoltaïques, nous y voyons une belle source d’inspiration.

Rien n’est fait, mais nous imaginons à présent que la prochaine étape pourrait être la pose de panneaux photovoltaïque sur notre exploitation. L’énergie ainsi générée nous permettrait de faire tourner le méthaniseur d’une façon plus vertueuse pour l’environnement tout en maximisant, avec l’autoconsommation, la notion de boucle locale.

Pour en savoir plus sur le projet de la Brasserie du Pays Flamand, n’hésitez pas à consulter notre article -> Energies vertes : comment la Brasserie du Pays Flamand est passée au vert ?

 

Quels résultats avez-vous obtenus pour le moment ? Quelles sont vos perspectives d’évolution ?

Nous sommes plus que ravis de ce projet car nous sommes arrivés où nous voulions être ! En travaillant comme il faut, nous avons réussi à extraire un gaz vert très prometteur pour l’environnement. En production, ce qui en ressort permet d’alimenter environ 1 700 foyers.

Cette valorisation des déchets pour en faire du biométhane est un projet des plus vertueux. Evidemment, les premiers résultats sont environnementaux car nous participons à l’effort collectif en créant puis fournissant du gaz vert. Ensuite, un deuxième résultat est aussi financier. Nous sommes conscients que le marché de l’énergie est très irrégulier, cette deuxième activité nous permet surtout de diversifier les risques… Mais nous visons une situation dans laquelle les bénéfices nous permettront de bien structurer nos revenus.

Et comme je le précisait dans ma réponse précédente, pour nos perspectives d’avenir, nous aimerions nous lancer dans l’autoconsommation avec nos propres panneaux photovoltaïques. Mais avant cela, nous envisageons aussi une augmentation en contenance pour notre méthaniseur. A suivre, donc !

 

Nous remercions Emmanuel Delommez pour cette interview. ENGIE Entreprises & Collectivités s’engage aux cotés des porteurs de projets en faveur du développement durable, avec des initiatives plus vertes pour l’environnement.


La filière agricole se bouse pour un monde + vert, et vous ?

Je veux du biométhane !

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen