J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Energie marine

Publié le 12 mars 2020 à 14h54Mis à jour le 19 mars 2020 à 11h30

L’énergie marine désigne l’ensemble des énergies issues des océans et des mers.

 

Le formidable potentiel de l’énergie marine

Représentant environ 71% de la face de la Terre, les mers et océans sont une ressource précieuse. La nécessité d’amorcer la transition énergétique pour sortir des énergies fossiles a amené les “énergies bleues” sur le devant de la scène.

Propres, inépuisables, ces énergies issues de la gravité et des courants marins permettraient de diversifier le bouquet énergétique mondial.

En plus d’être renouvelables, elles présentent dans l’ensemble un autre atout de taille : elles sont très peu émettrices de CO2, source de réchauffement climatique, alors que leur rendement potentiel est grand. Rien qu’en France, le potentiel de l’énergie marémotrice – encore très peu exploitée – serait de l’ordre de 15 GW.

En outre, avec 11 millions de km² et trois façades maritimes (la Mer du Nord, l’Atlantique et la Méditerranée), la France présente une géographie très favorable à des projets d’énergie marine.

 

Alors, pourquoi l’énergie marine n’est-elle encore que peu développée ?

Ces différents avantages en font des solutions d’avenir à haut potentiel, compatibles avec les nouveaux enjeux de développement durable.

L’énergie marine fait donc rêver. Pourtant, si elle n’est encore qu’à un stade précoce de son développement, c’est parce qu’elle nécessite de composer avec plusieurs inconvénients.

L’entretien des installations en mer demeure compliqué, de même que des progrès doivent être faits en R&D pour rendre ces équipement plus résistants aux conditions climatiques hostiles des océans.

D’un point de vue sociétal, l’énergie marine est aussi critiquée par les pêcheurs qui la voient comme un obstacle au chalutage (notamment les installations hydroliennes ou houlomotrices). Enfin d’un point de vue écologique, certaines installations peuvent potentiellement perturber l’écosystème marin.

 

Quels sont les différents types d’énergie marine ?

Les technologies d’énergie marine sont relativement nombreuses, et ne sont pas toutes au même stade de développement. Citons par exemple l’énergie houlomotrice, l’énergie hydrolienne ou encore l’énergie marémotrice. L’énergie solaire est aussi possible en mer, tout comme on trouve de l’éolien offshore, car les vents marins sont plus puissants et plus réguliers. Plus rares, l’énergie thermique des mers (créée à partir du gradient thermique entre les eaux de surface et les eaux profondes) ou l’énergie de biomasse algale sont aussi des énergies marines renouvelables intéressantes.

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen