J'appelle un expert

Si vous êtes une entreprise, un industriel, un syndic de copropriété :

Appel non surtaxé

Si vous êtes un établissement public, une collectivité :

Appel non surtaxé

Énergie verte à tous les étages ! Le témoignage d’un bailleur social

Publié le 04 mai 2017 à 10h49Mis à jour le 21 août 2017 à 15h02

À la tête d’un patrimoine de près de 60 000 logements, la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) est l’un des acteurs majeurs du logement social à Paris. Le développement durable s’inscrit dans le projet d’entreprise de la RIVP comme élément structurant de l’ensemble de ses actions à la fois sur le plan social, environnemental et économique. Yves Thépault, responsable du Pôle Électrotechnique & Réseaux à la Direction technique & Développement Durable de la RIVP nous explique pourquoi cette dernière a fait le choix des contrats 100 % énergie verte d’ENGIE.

Pourquoi avoir choisi de passer à l’énergie « 100 % verte » avec ENGIE ?

La RIVP investit massivement dans la transition énergétique, que ce soit via des chantiers de rénovation de nos immeubles les plus énergivores, avec des travaux d’isolation ou de remplacement de chaudières pour des modèles basse température à condensation par exemple, ou à l’occasion de projets de construction neuve où nous visons systématiquement la haute performance énergétique. C’est également en phase avec le plan Climat Énergie de la Ville de Paris, notre principal actionnaire. Ce plan Climat Énergie vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre du territoire parisien de 75 % en 2050 par rapport à 2004, et à disposer de 25 % d’énergies renouvelables et de récupération dans sa consommation.

Dès lors, lorsque nous avons mis en concurrence nos contrats de fourniture d’électricité, représentant une consommation annuelle d’environ 43 GWh, pour les tarifs « bleus » (200 compteurs) en 2016 puis pour les tarifs « jaune » et « vert » (2 500 compteurs) en 2017, nous avons naturellement inscrit à notre cahier des charges des options pour 25, 50 et 100 % d’énergie verte. Les propositions tarifaires d’ENGIE pour l’option à 100 % nous ont convaincu, puisque cela va nous permettre de réaliser 8 % d’économies sur le kilowattheure (kWh) consommé.

Comment fonctionnent concrètement ces contrats « 100 % énergie verte » ?

ENGIE ne nous garantit pas que l’électricité consommée est d’origine renouvelable car l’électricité est injectée en plusieurs points sur le réseau, et l’on ne peut donc pas savoir de quelle source provient l’électricité qui alimente tel ou tel immeuble.

Mais pour tout kWh consommé dans les parties communes de nos immeubles, que ce soit pour l’éclairage, les ascenseurs, la chaufferie ou la ventilation, l’équivalent en électricité issue d’installations produisant de l’énergie renouvelable (éoliennes, panneaux photovoltaïques, centrales hydroélectriques, géothermie, biogaz ou bien encore bois) est injecté par ENGIE dans le réseau. Nous savons où, quand et comment cette électricité a été produite grâce à des certificats de « Garantie d’Origine », émis par un organisme certificateur indépendant. La traçabilité est donc totale.

Comptez-vous aller plus loin dans votre démarche de transition énergétique ?

Nous allons bien entendu poursuivre notre politique en faveur de bâtiments peu énergivores et nous souhaitons, tel que prévu au marché, qu’ENGIE nous accompagne dans la supervision et le suivi de nos consommations pour traiter les éventuelles anomalies sur certains immeubles à travers des plans d’action co-construits. Nous allons également communiquer auprès de nos locataires pour leur exposer notre démarche de soutien actif en faveur du développement de l’énergie verte en France et les inciter à déployer de bonnes pratiques énergétiques dans leurs logements.

électricité verte

Agissez avec nous pour un web moins énergivore en passant sur l'affichage économique du site !
#black is the newgreen